Tcher­no­byl : et si ce­la ar­ri­vait en France ?

L'Orne Combattante (FL) - - SUISSE NORMANDE -

Thu­ry-Har­court. « Nous sommes le deuxième pro­duc­teur mon­dial d’élec­tri­ci­té nu­cléaire, nous pos­sé­dons le parc nu­cléaire le plus im­por­tant au monde par rap­port à sa po­pu­la­tion. 58 ré­ac­teurs de dif­fé­rentes puis­sances ré­par­ties sur 19 cen­trales », vice-pré­si­dente de l’Acro, Si­bille Cor­bet-Az­nar.

Sommes-nous pré­pa­rés ?

Lun­di 23 jan­vier, les membres de l’as­so­cia­tion pour le contrôle de la ra­dio­ac­ti­vi­té dans l’ouest étaient au ci­né­ma de Thu­ry-Har­court pour un ci­né-dé­bat. Dans la salle obs­cure était pro­je­té le film La sup­pli­ca­tion, Chro­nique du monde après l’apo­ca­lypse, de Pol Cruch­ten, d’après le livre de Svet­la­na Alexie­vith, prix No­bel de lit­té­ra­ture 2015.

En ra­con­tant l’après ca­tas­trophe nu­cléaire de Tcher­no­byl, le film a ame­né la ving­taine de spec­ta­teurs à s’in­ter­ro­ger sur leur condi­tion et à se po­ser une ques­tion : et si ce­la ar­ri­vait en France ?

« Le vieillis­se­ment du parc nu­cléaire est consi­dé­ré comme la prin­ci­pale faille du sys­tème en rai­son de la vé­tus­té et de la dé­gra­da­tion de cer­tains équi­pe­ments »,a in­sis­té la pré­si­dente. « Notre as­so­cia­tion a été créée dans les mois qui ont sui­vi l’ac­ci­dent de Tcher­no­byl suite aux men­songes et la dés­in­for­ma­tion de l’état. Nous sommes in­dé­pen­dants, nous avons pour mis­sion de connaître et faire connaître les ni­veaux de ra­dio­ac­ti­vi­té dans l’en­vi­ron­ne­ment, nous vou­lons de la trans­pa­rence dans le monde du nu­cléaire. »

La soi­rée s’est ter­mi­née par un dé­bat, in­ci­tant les per­sonnes pré­sentes à s’in­ter­ro­ger sur l’ave­nir de la cen­trale de Fes­sen­heim et des autres cen­trales fran­çaises.

Plus d’in­for­ma­tions sur www.acro.eu.org

Le res­pon­sable du ci­né­ma avec Si­bille Cor­bet Az­nar.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.