Les Flé­riennes éli­mi­nées en 16e de fi­nale à Tours

Le par­cours des Flé­riennes s’est ar­rê­té au stade des 16es de fi­nale, di­manche 29 jan­vier, sur le ter­rain de Tours. Bat­tues 3-1, les Or­naises ont réa­li­sé un beau par­cours.

L'Orne Combattante (FL) - - SPORTS vvv -

La belle aven­ture de la coupe de France fé­mi­nine 2016/2017, s’est ar­rê­tée, di­manche 29 jan­vier, en 16e de fi­nale pour les joueuses du FC Flers qui ont écrit une belle page de l’his­toire du club. Jus­qu’à pré­sent, ja­mais une équipe du FC Flers n’avait été aus­si loin en coupe de France. Le seul re­gret c’est que de­puis le ni­veau fé­dé­ral, à sa­voir les 32es de fi­nales, les Flé­riennes n’ont pas joué une seule fois à do­mi­cile.

Di­manche, à Tours, face au Tours FC qui évo­luait en D2 na­tio­nale aux cô­tés du FCF Con­dé-sur-Noi­reau, au cours de la sai­son 2014/2015, les Flé­riennes n’ont pas à rou­gir de leur dé­faite, 3-1.

Une bonne co­hé­sion de groupe

Cé­line Pot­tier, ca­pi­taine du FC Flers re­grette bien sûr cette éli­mi­na­tion mais elle est très sa­tis­faite du par­cours de son équipe.

« Nous sommes un peu dé­çues que ça s’ar­rête là, mais c’est un très beau par­cours. Nous n’es­pé­rions pas al­ler aus­si loin en dé­but de sai­son. Nous au­rions vou­lu jouer en 8e de fi­nale chez nous mais l’équipe de Tours nous était su­pé­rieure. Le re­gret c’est que nous n’avons pas pu nous pré­pa­rer cor­rec­te­ment pen­dant 15 jours à cause de la mé­téo. Nous n’avons pas à rou­gir de notre par­cours qui a créé une bonne co­hé­sion au sein du groupe. Peut-être que si nous avions joué Tours à Flers, le ré­sul­tat au­rait été dif­fé­rent […]. Al­ler jus­qu’en 16e de fi­nale, si on nous avait dit ça en dé­but de sai­son, nous au­rions si­gné tout de suite. Main­te­nant il nous reste le cham­pion­nat, les coupes de l’Orne et de Basse-Nor­man­die. Il faut vite ou­blier la dé­cep­tion de la coupe de France et se re­mettre dans le cham­pion­nat dès le wee­kend pro­chain où l’on va jouer contre Chan­gé. »

Pour To­ny Cam­pion, l’en­traî­neur des se­niors filles, le plus grand re­gret, ce sont les mau­vaises condi­tions de pré­pa­ra­tion pen­dant les deux se­maines de gel qui ont per­tur­bé le tra­vail de ses joueuses.

Pré­pa­ra­tion per­tur­bée

« Nous avons été désa­van­ta­gés phy­si­que­ment parce que nous n’avons pas pu nous pré­pa­rer cor­rec­te­ment avant ce match. Nous avons man­qué de rythme face à Tours qui a conser­vé une bonne par­tie de son groupe de D2 après sa ré­tro­gra­da­tion à la fin de sai­son 2014/2015. Nous avons en­cais­sé le pre­mier but dès la pre­mière mi­nute de jeu mais nous avons te­nu. Le score était de 1-0 à la mi-temps. En­suite, il y a eu le 2e but sur pe­nal­ty et nous sommes re­ve­nus à 2-1, et le 3e but de Tours au­rait dû être re­fu­sé. Tou­te­fois, ce par­cours est im­por­tant pour mon équipe qui a ac­quis de l’ex­pé­rience et fait preuve d’un gros men­tal. Je suis un ga­gneur et j’au­rais ai­mé pas­ser ce tour. Ce par­cours va nous faire pro­gres­ser pour l’ave­nir. En sep­tembre, notre ob­jec­tif était d’ar­ri­ver au 1er tour fé­dé­ral de la coupe de France. Nous avons fait mieux avec ce 16e de fi­nale et tous les matchs à l’ex­té­rieur hor­mis le ni­veau ré­gio­nal. Dé­sor­mais, je tra­vaille dé­jà sur la sai­son pro­chaine mais l’ob­jec­tif reste le cham­pion­nat où, ma­thé­ma­ti­que­ment, la pre­mière place est en­core pos­sible. Je sais que ça va être com­pli­qué à at­teindre, mais sait-on ja­mais ? De­puis le dé­but de la sai­son, nous avons per­du des points par manque de réa­lisme. Il va fal­loir faire beau­coup mieux pour être plus per­for­mant dans la deuxième par­tie ! » G.V.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.