Au bord de la sa­tu­ra­tion

L'Orne Combattante (FL) - - LA UNE - L.L.

L’hô­pi­tal de Flers s’est dé­cla­ré en si­tua­tion de sur­ten­sion au­près de l’agence ré­gio­nale de san­té. Il doit faire face à un af­flux de pa­tients aux ur­gences et en ap­pelle à la po­pu­la­tion

Der­nière mi­nute.

L’hô­pi­tal de Flers doit faire face de­puis deux jours à un af­flux de pa­tients et s’est dé­cla­ré, hier mi­di, au­près de l’agence ré­gio­nale de san­té en sur­ten­sion. « Nous sommes confron­tés à un af­flux de pa­tients » ex­plique Claude Wet­ta, di­rec­teur de l’éta­blis­se­ment. Des ma­lades de la grippe ou des per­sonnes âgées iso­lées dont l’état de san­té né­ces­site une prise en charge ont ra­pi­de­ment en­gor­gé les ur­gences.

« Nous ve­nons de re­cru­ter un mé­de­cin gé­né­ra­liste pour dix jours »

pour­suit le di­rec­teur, un pra­ti­cien qui doit épau­ler les ur­gen­tistes. Une uni­té de pos­tur­gence oc­ca­sion­nelle a éga­le­ment été créée. Le per­son­nel en re­pos ou en va­cances est aus­si rap­pe­lé pour ten­ter de faire face à la si­tua­tion. D’au­tant que cer­tains usa­gers se rendent di­rec­te­ment aux ur­gences car ils n’ont pas ob­te­nu de ren­dez­vous chez leur gé­né­ra­liste ou que l’at­tente y est trop longue à leur goût.

Ap­pel aux gé­né­ra­listes et à la po­pu­la­tion

L’hô­pi­tal de Flers a aler­té les mé­de­cins gé­né­ra­listes du ter­ri­toire pour leur si­gna­ler la si­tua­tion et leur de­man­der de ne pas ren­voyer les ma­lades sur les ur­gences sauf cas ex­trême.

« Nous de­man­dons éga­le­ment à la po­pu­la­tion de se rendre aux ur­gences de l’hô­pi­tal qu’en cas d’ur­gence ab­so­lue ».

En cas de ma­la­die, il est de­man­dé de con­tac­ter le 15. De­puis deux jours, plus de 10 pa­tients sont en per­ma­nence en at­tente d’ad­mis­sion. Des lits du ser­vice de chi­rur­gie am­bu­la­toire sont éga­le­ment mo­bi­li­sés.

Cette si­tua­tion ex­cep­tion­nelle semble éga­le­ment tou­cher d’autres éta­blis­se­ments nor­mands et per­sonne ne voit d’amé­lio­ra­tion dans les pro­chains jours. En cas de dé­gra­da­tion, l’hô­pi­tal de Flers pour­rait avoir re­cours au plan blanc qui per­met de ré­qui­si­tion­ner d’autres lieux et du per­son­nel no­tam­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.