H. Mo­rin : « La Ré­gion ne pour­ra pas tout fi­nan­cer »

L'Orne Combattante (FL) - - ENTRE BOCAGE ET SUISSE NORMANDE -

C’est la ré­ponse du pré­sident de Ré­gion aux chefs d’en­tre­prises et élus de Flers et Con­dé qui le ques­tion­naient sur le su­jet, ven­dre­di 3 fé­vrier à Ca­li­gny. Mais ce der­nier a avan­cé des pistes pour trou­ver les 300 mil­lions d’eu­ros.

La 2x2 voies : un be­soin éco­no­mique

En vi­site à Fau­re­cia à Ca­li­gny, ven­dre­di 3 fé­vrier, Her­vé Mo­rin, pré­sident de Ré­gion, a ren­con­tré les ac­teurs du ter­ri­toire de Flers, Con­dé et Vire.

Des chefs d’en­tre­prises de Tech­nor­man­die, as­so­cia­tion qui re­groupe une ving­taine d’en­tre­prises du bas­sin, mais aus­si des élus : Pas­cal Al­li­zard, Yves Goas­doué, Marc An­dreu Sa­ba­ter. Le sous-pré­fet, Pas­cal Vion, était éga­le­ment pré­sent.

2x2 voies, at­trac­ti­vi­té, em­ploi étaient au centre des échanges. Pour Ju­lien Che­de­ville de Ther­mo­co­ax : « Pour faire ve­nir des per­sonnes, il faut une com­mu­ni­ca­tion plus fa­cile avec Caen. Nos en­tre­prises ont be­soin de se dé­ve­lop­per. »

« Le bas­sin doit être at­trac­tif pour em­bau­cher », ajoute Etienne Mo­reau de Fi­lix à Con­dé­sur-Noi­reau.

Ces chefs d’en­tre­prises ont bien sou­vent de nom­breux sa­la­riés qui em­pruntent la route Caen - Con­dé ou Caen - Flers tous les jours. « La dis­tance peut être un frein. Cer­tains can­di­dats sont dé­mo­ti­vés à ve­nir jus­qu’à chez nous. Si on ar­rive à re­lier Caen - Flers en 40 mi­nutes. On au­ra ga­gné beau­coup », avance un chef d’en­tre­prise.

La ré­ponse du pré­sident de Ré­gion

« Je suis à 100 % der­rière vous mais la Ré­gion ne peut pas fi­nan­cer la 2x2 voies toute seule. Les dé­par­te­ments n’ont plus de sous », ré­pond d’em­blée Her­vé Mo­rin. Le pré­sident de Ré­gion es­père une ré­vi­sion du contrat de plan Ré­gion-Etat après les élec­tions pré­si­den­tielles. « Même si nous ar­ri­vons à ob­te­nir des fi­nan­ce­ments, entre le mo­ment où vous ap­puyez sur le bou­ton rouge et le pre­mier km de route réa­li­sé, il y a 10 ans. »

Pour au­tant, se­lon lui, la 2x2 voies « ne ré­sou­dra pas le pro­blème d’at­trac­ti­vi­té ».

Com­ment fi­nan­cer 300 mil­lions d’eu­ros ?

« On ne part pas de zé­ro. Les deux dé­par­te­ments (Orne et Cal­va­dos) tra­vaillent de­puis long­temps sur le su­jet. Des études ont été faites. Le coût, on le connaît, il est de 300 mil­lions d’eu­ros », ré­pond Pas­cal Al­li­zard, qui connaît le dos­sier pour y tra­vailler des­sus de­puis plu­sieurs an­nées, no­tam­ment lors­qu’il était conseiller gé­né­ral.

« Il y a eu des ac­qui­si­tions fon­cières du dé­par­te­ment sur cet axe, sur le tra­cé ou à proxi­mi­té, pour des opé­ra­tions re­mem­bre­ment. L’état du dos­sier est quand même si­gni­fi­ca­tif », re­lance Pas­cal Al­li­zard.

Com­ment trou­ver les fi­nan­ce­ments alors ? « Une mise en conces­sion de l’in­fra­struc­ture ? », in­ter­roge Her­vé Mo­rin. « C’est la so­lu­tion. Je ne vois pas le pro­jet se concré­ti­ser ra­pi­de­ment sans ce prin­cipe », s’ex­clame Yves Goas­doué.

Pour le pré­sident de Ré­gion, les nou­velles in­ter­com­mu­na­li­tés ont « des ca­pa­ci­tés d’in­ves­tis­se­ments qui pour­raient éga­le­ment fi­nan­cer ce pro­jet. Je re­vien­drai dans six mois pour voir si vous avez réus­si à ap­por­ter une vraie stra­té­gie de dé­ve­lop­pe­ment au­tour du pôle Flers-Con­dé-Vire ».

Ven­dre­di, si Her­vé Mo­rin n’est pas ve­nu an­non­cer la nou­velle tant es­pé­rée, les ac­teurs du ter­ri­toire se vou­laient ras­su­rants par les échanges.

« C’est glo­ba­le­ment po­si­tif, j’ai sen­ti un pré­sident de Ré­gion at­ten­tif », ex­plique Laurent Ca­pel­la­ri, du la­bo­ra­toire Co­tral. Même ton pour Pas­cal Al­li­zard. « On re­noue contact avec la Ré­gion sur ce su­jet car nous avions été lais­sés pour compte avec la pré­cé­dente ma­jo­ri­té de Laurent Beau­vais à par­tir de 2010. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.