Une ferme de l’Orne trans­for­mée en « usine » à can­na­bis

Une usine de pro­duc­tion de can­na­bis a été dé­man­te­lée dans l’Orne, à Sées, dans la nuit du 5 au 6 fé­vrier. Le Raid était sur place. Cinq hommes ont été in­ter­pel­lés.

L'Orne Combattante (FL) - - ENTRE BOCAGE ET SUISSE NORMANDE -

Im­por­tante opé­ra­tion an­ti­drogue me­née dans un vil­lage du pays de Sées (Orne). Dans la nuit du di­manche 5 au lun­di 6 fé­vrier, cinq hommes, âgés de 20 à 30 ans, ont été in­ter­pel­lés « en fla­grant dé­lit de condi­tion­ne­ment de pro­duits stupéfiants », pré­cise le pro­cu­reur de la Ré­pu­blique d’Alen­çon, François Cou­dert. 21 hommes du Raid mo­bi­li­sés Une cin­quan­taine de po­li­ciers et gen­darmes du Cal­va­dos et de l’Orne ont été mo­bi­li­sés. Ving­tet-un fonc­tion­naires du Raid, uni­té d’élite de la po­lice na­tio­nale, étaient sur place.

Les tra­fi­quants étaient re­grou­pés dans une ferme iso­lée, « louée par un des pro­ta­go­nistes », dé­taille François Cou­dert. Les sus­pects sont ori­gi­naires du Val d’Oise

312 pieds de can­na­bis et plus de 4 000 eu­ros

Sur place, les en­quê­teurs ont sai­si les pro­duits et ma­té­riels d’une vé­ri­table « pe­tite usine de pro­duc­tion », se­lon les mots du pro­cu­reur : 312 pieds de can­na­bis, plus de 4 000 eu­ros, 70 lampes, 40 ven­ti­la­teurs, des plas­ti­fieuses, 15 pla­teaux de culture et deux fu­sils de ca­libre 12, no­tam­ment.

La garde à vue des cinq sus­pects peut du­rer jus­qu’à quatre jours, dans le cadre d’une pro­cé­dure spé­ciale.

©Po­lice na­tio­nale).

Les équipes du Raid et un vé­hi­cule blin­dé sont in­ter­ve­nus à Sées (il­lus­tra­tion

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.