Des ac­ti­vi­tés mises en place pour les en­fants ma­lades

Dans le cadre d’un pro­jet sco­laire, des élèves de la MFR d’Ha­leine ont pro­po­sé le temps d’un après-mi­di, des ac­ti­vi­tés aux en­fants hos­pi­ta­li­sés en pé­dia­trie.

L'Orne Combattante (FL) - - FLERS ET SON PAYS -

Les en­fants hos­pi­ta­li­sés dans le ser­vice pé­dia­trique de l’hô­pi­tal de Flers ont par­ti­ci­pé, mar­di 31 jan­vier, à des ac­ti­vi­tés pro­po­sés par des élèves de ter­mi­nale de la Mai­son fa­mi­liale ru­rale (MFR) d’Ha­leine. Pré­pa­rant un bac pro­fes­sion­nel ser­vices aux per­sonnes et aux ter­ri­toires, Mé­la­ny Gui­de­coq, Mar­lène Gasse, Ade­line Che­va­lier et Clé­mence Van­kers­schae­ver sont à l’ori­gine de cette ini­tia­tive. « Dans le cadre de nos études, nous de­vions mettre en place un pro­jet ayant lieu sur un après-mi­di », ex­plique Clé­mence. « Notre for­ma­tion se di­ri­geant aus­si bien vers les en­fants que les per­sonnes âgées, nous avons pri­vi­lé­gié, pour notre pro­jet, le pu­blic jeune et plus par­ti­cu­liè­re­ment les en­fants hos­pi­ta­li­sés », re­con­naît Mé­la­ny.

Un après-mi­di car­na­val

Pour l’oc­ca­sion, les quatre jeunes femmes ont concoc­té un pro­gramme axé sur le thème du car­na­val avec plu­sieurs ac­ti­vi­tés au me­nu comme la confec­tion et la dé­co­ra­tion de masques mais éga­le­ment de la danse avec l’ap­pren­tis­sage d’une cho­ré­gra­phie.

Très sages et très ap­pli­quées, Ken­za et Li­lie per­son­na­lisent leurs masques avec des paillettes et de la pein­ture. « C’est chouette, ça change des jeux de so­cié­té », s’ex­clament les deux fillettes. « Et en plus, c’est la pre­mière fois que je fa­brique moi-même un masque », dé­clare Li­lie, der­rière un sou­rire non dis­si­mu­lable.

Un mo­ment de joie par­ta­gé par les ly­céennes : « Ça fait plai­sir de voir des en­fants s’amu­ser et ça nous per­met d’avoir une autre ex­pé­rience et de ren­con­trer des pa­tients plus jeunes », avoue Clé­mence. À l’ins­tar de ses col­lègues, celle-ci n’a pas man­qué de se dé­gui­ser et de se ma­quiller pour di­ver­tir les en­fants.

« Un mo­ment d’ou­ver­ture vers l’ex­té­rieur »

Pré­sent dans la salle, François Bou­let, en­sei­gnant dé­ta­ché de l’édu­ca­tion na­tio­nale, ap­prouve l’ini­tia­tive : « Ces ate­liers ou­verts à tous les en­fants du ser­vice sont de vé­ri­tables mo­ments d’éva­sion et d’ou­ver­ture vers l’ex­té­rieur. Les en­fants sont très de­man­deurs d’ac­ti­vi­tés lu­diques ».

La joie et la bonne hu­meur ont ré­gné en maître tout l’après­mi­di !

H.P

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.