Un agri­cul­teur de La Fer­rière-auxE­tangs parle po­li­tique sur France 2

L'Orne Combattante (FL) - - FLERS ET SON PAYS - T.G.

Il est pro­duc­teur de poi­ré à La Fer­rière-aux-Étangs, dans l’Orne, et a ex­pli­qué son en­ga­ge­ment po­li­tique ré­cent sur France 2, dans la ru­brique 13 h 15 le Di­manche, le 5 fé­vrier.

Dans ce re­por­tage long for­mat de 41 mi­nutes, in­ti­tu­lé « La ré­sur­rec­tion des ca­thos » pré­sen­té à l’in­té­rieur du jour­nal té­lé­vi­sé du week-end, Thier­ry Oli­vier té­moigne.

Le pro­duc­teur de lait, de cidre, de jus de pomme et de poi­ré y livre sa vi­sion d’une agri­cul­ture proche de la na­ture, d’une « éco­lo­gie in­té­grale » et y as­sume ses va­leurs ca­tho­liques et conser­va­trices. Il se dé­fi­nit comme un « mé­tayer de Dieu » et cite le Pape François : « Dieu par­donne tou­jours, l’homme par­fois, la na­ture ja­mais ».

Sa femme, Fa­bienne Oli­vier, fi­gure dans ce re­por­tage. On voit le couple tra­vailler dans sa ferme, là même où L’Orne Com­bat­tante les avait ren­con­trés en mars 2016 lorsque leur poi­ré bio avait re­çu une mé­daille de bronze au concours gé­né­ral agri­cole.

Dans ce re­por­tage, on peut aus­si voir l’agri­cul­teur se rendre à une réunion du mou­ve­ment Sens com­mun, un mou­ve­ment très à droite, ou­ver­te­ment ca­tho­lique et conser­va­teur, qui fut l’un des ins­ti­ga­teurs de la Ma­nif pour tous. Ce mou­ve­ment se po­si­tionne ré­gu­liè­re­ment contre la ges­ta­tion pour au­trui (GPA), pour la ré­duc­tion du nombre d’avor­te­ments en France et la sup­pres­sion du droit du sol.

Ce mou­ve­ment a sou­te­nu le can­di­dat François Fillon lors de la pri­maire de la droite et du centre.

La réunion, qui se dé­roule au siège du par­ti Les Ré­pu­bli­cains, ras­semble plu­sieurs agri­cul­teurs ve­nus « par­ta­ger leur ex­pé­rience ». Thier­ry Oli­vier ex­plique à France 2, as­sis dans la salle, que cette sen­si­bi­li­té l’a pous­sé à adhé­rer au par­ti Les Ré­pu­bli­cains, ce qui « n’al­lait pas de soi ».

« Grâce à Sens com­mun, il y a une évo­lu­tion de la psy­cho­lo­gie des Ré­pu­bli­cains », confie Thier­ry.

Le mou­ve­ment, qui ne re­pré­sente pas l’en­semble de l’élec­to­rat proche de Les Ré­pu­bli­cains, en­tend pe­ser sur les dé­ci­sions du par­ti et de son can­di­dat ac­tuel, François Fillon (pré­ci­sons que ce re­por­tage a été tour­né avant les ré­vé­la­tions du Pé­né­lope Gate).

Quelle que soit leur in­fluence sur le par­ti, les ca­tho­liques membres de Sens com­muns se si­tuent à la droite de la droite.

L’en­jeu pour Sens com­mun consiste à in­suf­fler un peu de ca­tho­li­cisme et de va­leurs « tra­di » dans le pro­gramme de la droite pour les an­nées à ve­nir.

Pour voir ou re­voir ce re­por­tage, se rendre sur le site In­ter­net de France 2 : www. fran­cet­vin­fo.fr

Thier­ry et Fa­bienne Oli­vier, dans leur ferme, en mars 2016, lorsque leur poi­ré avait ob­te­nu une mé­daille de bronze au concours gé­né­ral agri­cole (pho­to d’ar­chives).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.