L’al­cool, fléau lo­cal et na­tio­nal

C’est à la mai­son Bo­bot que l’association En­vol sans al­cool a réuni une ving­taine de per­sonnes pour la tenue de l’as­sem­blée gé­né­rale an­nuelle.

L'Orne Combattante (FL) - - LA FERTÉ ET SON PAYS -

La mis­sion de l’association consiste à ai­der les per­sonnes dé­pen­dantes de l’al­cool à trou­ver une is­sue, grâce à une aide et une écoute, éga­le­ment dis­po­nibles pour leur en­tou­rage.

L’association n’est pas un or­ga­nisme mé­di­cal ou soi­gnant mais ap­porte un ac­com­pa­gne­ment pré­cieux, chaque membre par­lant en connais­sance de cause puis­qu’ayant été un jour confron­té au pro­blème de l’al­cool.

Un fléau na­tio­nal et lo­cal

Le pré­sident Jean-Louis Maillard, a rap­pe­lé, en quelques chiffres, la réa­li­té du fléau que consti­tue la dé­pen­dance à l’al­cool : « 18 mil­lions de fran­çais ont des dif­fi­cul­tés avec l’al­cool, soit 30 % de la po­pu­la­tion, même si cette pro­blé­ma­tique reste un ta­bou. L’al­coo­lé­mie est la pre­mière cause de mor­ta­li­té en France, suite à des ac­ci­dents rou­tiers, sui­cides, vio­lences avec l’al­cool comme fac­teur dé­clen­chant ou ag­gra­vant, sans par­ler des drames conju­gaux, viols et autres mé­faits. »

Pour com­battre ce fléau sur le plan lo­cal, En­vol sans al­cool a ac­com­pa­gné et ai­dé 132 per­sonnes, dont une di­zaine de nou­veaux ma­lades, et ef­fec­tué près de 3 000 km lors de mis­sions, à do­mi­cile, à l’hô­pi­tal ou en centres de soins. Soit 500 heures de tra­vail et 375 per­sonnes pré­sentes lors des groupes de pa­role.

Un constat fort s’im­pose : l’al­coo­lisme n’est pas un vice, mais une ma­la­die qui se soigne.

Une col­la­bo­ra­tion pré­cieuse

L’association n’est pas seule dans ce com­bat, puis­qu’elle bé­né­fi­cie d’une col­la­bo­ra­tion pré­cieuse avec le Ser­vice d’ac­cueil et de consul­ta­tions hos­pi­ta­lières en al­coo­lo­gie (SA­CHA) du CHIC des An­daines, qui fa­vo­rise les re­la­tions entre l’association et les ma­lades.

Le champ d’ac­tion s’étend sur le ter­rain de Trun à Dom­front, et jus­qu’à Briouze, La Cha­pel­led’An­daine et Pas­sais La Concep­tion. L’association a pu in­té­grer le contrat lo­cal de san­té au­près de la ville d’Ar­gen­tan.

L’an­née 2017 va voir s’in­ten­si­fier les ef­forts de com­mu­ni­ca­tion de l’association, afin de faire connaître cette struc­ture aux per­sonnes en ayant be­soin. Pour contac­ter l’association : 02 33 35 50 40

L’association va in­ten­si­fier son tra­vail de com­mu­ni­ca­tion en 2017.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.