1 300 € ré­col­tés pour les si­nis­trés ita­liens

L'Orne Combattante (FL) - - SUISSE NORMANDE -

Conjoin­te­ment, les co­mi­tés de ju­me­lage de Clécy, de Ces­nyBois-Hal­bout et Thu­ry-Har­court ont pro­po­sé di­manche 5 fé­vrier un concert réunis­sant, dans le choeur de l’église clé­cyenne, la fan­fare Saint-Jacques et le choeur Art’cour­tois de Thu­ryHar­court.

Vic­times d’un séisme

Le co­mi­té de ju­me­lage et Marco Bo­schet­ti, jeune ita­lien ac­tuel­le­ment en ser­vice ci­vique à Clécy pen­dant 10 mois, vou­lant sou­te­nir fi­nan­ciè­re­ment les si­nis­trés ita­liens, no­tam­ment les ha­bi­tants de la ville d’Ama­trice, suite au séisme dont ils ont été vic­times en août ont eu l’idée de pro­gram­mer un concert gra­tuit en pro­po­sant une quête du­rant l’en­tracte. « Le pro­jet de ras­sem­bler les trois co­mi­tés de ju­me­lage s’est fait na­tu­rel­le­ment, le seul sou­hait étant de ve­nir en aide, le pro­jet Ama­tri­cia­na est donc né, à l’ini­tia­tive de Marco », ra­conte Em­ma­nuel Be­cker, le pré­sident du co­mi­té de ju­me­lage et éga­le­ment cho­riste dans l’en­semble Art’cour­tois.

De l’émo­tion

Marco Bo­schet­ti, lors de son dis­cours, a re­mer­cié avec émo­tion le pu­blic ve­nu en nombre pour l’aide ap­por­té à ses com­pa­triotes si­nis­trés. Mi­chel Bar, le maire du vil­lage, a en­suite briè­ve­ment pris la pa­role pour sa­luer cet acte so­li­daire en n’ou­bliant pas de re­mer­cier le père Ro­ger et le dio­cèse pour le prêt de l’église afin de per­mettre ce concert. Les 17 mu­si­ciens qui com­posent la fan­fare Saint-Jacques ont ou­vert le bal avec un ré­per­toire très éclec­tique.

La fan­fare Saint-Jacques, qui existe de­puis 33 ans grâce à son pré­sident Guy Le­riche, connaît un nou­veau souffle avec Cyril Con­tant, qui di­rige la troupe de­puis août.

« La fan­fare n’a pas pour seule vo­ca­tion les dé­am­bu­la­tions ou les concerts, elle dis­pense éga­le­ment des cours via l’école de mu­sique à Ces­ny-bois-hal­bout. Cinq cours de mu­sique sont pro­po­sés aux élèves, qui in­té­gre­ront par la suite la fan­fare es­pé­rons-le », ex­plique Guy Le­riche qui pro­met un pe­tit re­loo­king pour la fan­fare, his­toire d’y don­ner un pe­tit coup de jeune.

Après l’en­tracte, le choeur Art’cour­tois a re­pris le flam­beau avec un ré­per­toire de chan­sons fran­çaises et quelques chants re­li­gieux pour le plai­sir des nom­breux spec­ta­teurs tous conquis tant par la pres­ta­tion des mu­si­ciens de la fan­fare que par les vo­ca­lises des cho­ristes. Les 50 cho­ristes du choeur Art’cour­tois ont fini ce concert par un chant sym­bo­lique no­tam­ment pour l’Ita­lie, puis­qu’il s’agis­sait d’un Na­buc­co in­ti­tu­lé Va Pen­sie­ro de Giu­seppe Ver­di.

« C’est un chant pa­triote, qui a mar­qué la ré­sis­tance ita­lienne. Il est tra­duit en fran­çais par le choeur des es­claves, c’est un texte fort et so­li­daire qui colle tout à fait à notre ac­tion », concluent Em­ma­nuel Be­cker et Marco Bo­schet­ti.

À l’is­sue du concert, les or­ga­ni­sa­teurs ont col­lec­té près de 1 300 € lors de la quête, cette somme se­ra in­té­gra­le­ment re­ver­sée à la Croix rouge qui in­ter­vient di­rec­te­ment au­près des si­nis­trés d’Ama­trice.

Le pu­blic a ré­pon­du pré­sent à l’ap­pel des co­mi­tés de ju­me­lage de Clécy, de Ces­ny-Bois-Hal­bout et Thu­ry-Har­court.

Em­ma­nuel Be­cker, le pré­sident du co­mi­té de ju­me­lage de Clécy a pré­sen­té le pro­jet.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.