Gen­dar­me­rie et rue Ber­the­lot : de grands chan­tiers

Après de longues se­maines de tra­vaux, les gen­darmes tra­vaillent dans de bonnes condi­tions et les usa­gers de la rue Ber­the­lot ont une voi­rie de qua­li­té.

L'Orne Combattante (FL) - - ATHIS -

Athis-Val-de-Rouvre.

Construite en 1973, le bâ­ti­ment qui abrite la gen­dar­me­rie, avec six lo­ge­ments, avait be­soin d’être ré­no­vé, no­tam­ment au ni­veau de la toi­ture et de l’iso­la­tion.

C’est ain­si que le pro­gramme de ré­no­va­tion, lan­cé en 2014, a dé­bu­té en 2016 avec en pa­ral­lèle, la ré­fec­tion de la rue Ber­the­lot, si­tuée de­vant la bri­gade sur la route dé­par­te­men­tale n°25 en di­rec­tion de Pont-d’Ouilly.

L’ob­jec­tif des tra­vaux de la gen­dar­me­rie avait pour but d’amé­lio­rer le bi­lan éner­gé­tique, de ré­pondre aux normes d’ac­ces­si­bi­li­té des per­sonnes à mo­bi­li­té ré­duite et d’amé­lio­rer le sta­tion­ne­ment des vé­hi­cules en bor­dure de route.

Dans le même temps, la voi­rie de la rue Ber­the­lot a été re­faite avec, en pa­ral­lèle, le rem­pla­ce­ment du ré­seau d’eau po­table, la mise en confor­mi­té de l’ac­ces­si­bi­li­té des trot­toirs avec l’amé­na­ge­ment d’un ar­rêt de bus et de place pour han­di­ca­pé à hau­teur de la mai­son mé­di­cale. Tout ce­la a été co­or­don­né avec la ré­no­va­tion de la gen­dar­me­rie dont le chan­tier a été re­tar­dé pour cette rai­son.

Rue et ré­no­va­tion de la bri­gade re­pré­sentent un in­ves­tis­se­ment glo­bal de 241.002 € hors taxes (125.150 € pour la gen­dar­me­rie et 115.852 € pour la voi­rie). Une opé­ra­tion fi­nan­cée 67 %, à sa­voir : 120.501 € par l’État via la DETR (do­ta­tion d’équi­pe­ment des ter­ri­toires ru­raux) ; 40.700 € pour le con­seil dé­par­te­men­tal, tan­dis que la com­mune a in­ves­ti 79.801 € sur ses fonds propres.

L’en­semble de ces tra­vaux a été réa­li­sé par des en­tre­prises lo­cales.

L’inau­gu­ra­tion de ces deux chan­tiers s’est dé­rou­lée, jeu­di 16 fé­vrier, en pré­sence des au­to­ri­tés lo­cales et dé­par­te­men­tales, les re­pré­sen­tants de la gen­dar­me­rie, Pas­cal Vion, sous-pré­fet d’Argentan, le sé­na­teur JeanC­laude Le­noir, le dé­pu­té Yves Goas­doué et les maires dé­lé­gués d’Athis-Val-de-Rouvre. Une inau­gu­ra­tion de la bri­gade de gen­dar­me­rie qui n’a pas été choi­sie au ha­sard puis­qu’elle s’est dé­rou­lée le jour de l’hom­mage na­tio­nal ren­du aux 14 gen­darmes dé­cé­dés en mis­sion au cours de l’an­née 2016.

L’im­por­tance de la gen­dar­me­rie

Alain Lange, le maire d’AthisVal-de-Rouvre a sou­li­gné que sa com­mune était at­ta­chée à sa gen­dar­me­rie, im­plan­tée à Athis de­puis 1903 (rue de la Val­lée à l’époque).

« Ces tra­vaux sou­lignent l’im­por­tance ac­cor­dée par notre com­mune à l’ins­tal­la­tion de nos gen­darmes dans des lo­caux adap­tés à leurs mis­sions exi­geantes de sé­cu­ri­té. C’est aus­si la marque de la consi­dé­ra­tion que portent les élus et nos conci­toyens aux gen­darmes pour leurs ac­tions et leurs en­ga­ge­ments. Quelques ins­tants suf­fisent pour consta­ter que ces tra­vaux sont une réus­site et conviennent par­fai­te­ment aux gen­darmes. »

Au cours de son in­ter­ven­tion, Pas­cal Vion, sous-pré­fet d’Argentan, a rap­pe­lé que le dé­par­te­ment de l’Orne avait connu une ré­or­ga­ni­sa­tion ter­ri­to­riale de son fonc­tion­ne­ment afin d’amé­lio­rer la pré­sence des gen­darmes sur le ter­rain.

L’Orne to­ta­lise au­jourd’hui 30 ca­sernes avec plus de 430 lo­ge­ments. Huit ca­sernes ont été ré­cem­ment construites. Ga­cé et Tou­rouvre, sont les deux pro­chains chan­tiers de 2017. Le sous-pré­fet a lan­cé un ap­pel pour que l’opé­ra­tion Voi­sin vi­gi­lant soit ini­tiée à Athis, comme ce­la se fait dans de nom­breuses com­munes ru­rales avec le concours de la gen­dar­me­rie.

Gen­darmes, sé­na­teur, dé­pu­té, sous-pré­fet d’Argentan, élus lo­caux, tous étaient pré­sents pour l’inau­gu­ra­tion de la nou­velle gen­dar­me­rie et de l’amé­na­ge­ment de la rue Ber­the­lot.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.