Du théâtre mu­si­cal jeune pu­blic au Fo­rum !

L'Orne Combattante (FL) - - LOISIRS -

Le spec­tacle « La Belle Es­cam­pette » est pré­sen­té au Fo­rum de Flers le 1er mars pro­chain. C’est un conte qui mêle des com­po­si­tions ori­gi­nales et des mé­lo­dies an­ciennes, avec deux voix et un vio­lon­celle. Par­tez, en fa­mille, à la dé­cou­verte de cet uni­vers ba­roque to­ta­le­ment in­so­lite !

Avec lé­gè­re­té et poé­sie, ce spec­tacle mu­si­cal frappe à la porte du théâtre ! Les mots y sonnent comme une mu­sique, et les textes en vieux fran­çais ou en la­tin prennent la sa­veur d’une langue ima­gi­naire. La mu­sique est vé­ri­ta­ble­ment l’os­sa­ture du spec­tacle. Tout en fai­sant ré­fé­rence à la mu­sique an­cienne, le tra­vail de com­po­si­tion et d’ar­ran­ge­ment d’Anaïs Pin se joue pour­tant des époques et fait cir- cu­ler l’au­di­teur d’une es­thé­tique à l’autre.

Do­mi­na­tion mas­cu­line

« Je pour­suis l’ex­plo­ra­tion qui me pas­sionne au­tour de la re­pré­sen­ta­tion de la mu­sique. De­puis long­temps, j’aime in­ven­ter, mettre en scène et jouer des spec­tacles où la mu­sique et le théâtre se confrontent dans dif­fé­rentes dé­marches de créa­tion », ex­plique Claire Mo­not, au­teure et met­teuse en scène.

Le spec­tacle fait ré­fé­rence aux XVIIe et XVIIIe siècles, une époque qui ques­tionne à sa ma­nière la do­mi­na­tion mas­cu­line. Do­mi­na­tion qui se ma­ni­feste glo­ba­le­ment par l’en­fer­me­ment dans le car­can so­cial de la condi­tion im­po­sée aux femmes. Il per­met d’in­ter­ro­ger l’éter­nelle jeu­nesse des prin­cesses en po­sant un re­gard cri­tique sur le culte de la beau­té fé­mi­nine et la né­ga­tion du sen­ti­ment amou­reux.

La poudre d’es­cam- pette

Re­cluses au châ­teau du roi, deux de­moi­selles ap­prennent les bonnes ma­nières. Chant, danse, mu­sique et sur­tout l’éti­quette de la cour ! Mais leur soif de jeu et de li­ber­té éveille en elles une fu­rieuse en­vie de prendre la poudre d’es­cam­pette. Ins­pi­rée par les fi­gures de l’An­cien Ré­gime, Claire Mo­not in­vente un uni­vers truf­fé de sym­boles. La par­ti­tion mu­si­cale, si­gnée Anaïs Pin, nous fait voya­ger d’une es­thé­tique à une autre, entre mu­sique an­cienne et contem­po­raine, jazz et chan­son­nette.

Le mer­cre­di 1er mars à 15 h au Fo­rum de Flers. « La belle es­cam­pette », théâtre mu­si­cal à par­tir de 3 ans. Du­rée 45 mi­nutes. Ta­rif unique : 6 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.