Carte blanche à l’au­teur Bos­niaque Ve­li­bor Co­lic

L'Orne Combattante (FL) - - LOISIRS -

La bi­blio­thèque du Cal­va­dos, en par­te­na­riat avec la mé­dia­thèque de Con­dé-en-Nor­man­die, pré­sente le der­nier ro­man de l’écri­vain bos­niaque Ve­li­bor Co­lic : « Ma­nuel d’exil : com­ment réus­sir son exil en 35 le­çons ».

À tra­vers ses « Cartes blanches », le Dé­par­te­ment du Cal­va­dos donne la pa­role à un au­teur. Chaque soi­rée, ponc­tuée par des lec­tures d’ex­traits, est l’oc­ca­sion d’un dia­logue sur les livres, l’acte d’écrire, les styles, le par­cours des écri­vains etc. C’est l’écri­vain Ve­li­bor Co­lic qui est l’in­vi­té de cette Carte blanche. L’au­teur bos­niaque, dont le der­nier ro­man « Ma­nuel d’exil : com­ment réus­sir son exil en 35 le­çons » est sor­ti en 2016, se­ra pré­sen­té par le jour­na­liste lit­té­raire Pas­cal Jour­da­na.

Ré­fu­gié en France

Ve­li­bor Co­lic est un écri­vain bos­niaque vi­vant en France. Il est né en 1964 dans une pe­tite ville de Bos­nie où il per­dra sa mai­son et ses ma­nus­crits ré­duits en cendres pen­dant la guerre. En­rô­lé dans l’ar­mée bos­niaque, il dé­serte dès mai 1992, est fait pri­son­nier mais s’échappe et se ré­fu­gie en France au mois d’août de la même an­née. Ac­cueilli à Stras­bourg par le Par­le­ment des écri­vains pour une ré­si­dence d’un an, l’écri­vain y reste quelque temps puis part s’ins­tal­ler en Bre­tagne où il vit dé­sor­mais. Il or­ga­nise des ate­liers d’écri­ture dans les col­lèges en­vi­ron­nants.

Iro­nie fé­roce et tendre

Son pre­mier livre pa­ru en France, « Les Bos­niaques », dé­crit la guerre de Bos­nie sous forme de pe­tits ta­bleaux, voire de cro­quis d’après des notes prises en ca­ti­mi­ni sur le front. Son der­nier ro­man « Ma­nuel d’exil : com­ment réus­sir son exil en trente-cinq le­çons » est édi­té chez Gal­li­mard. C’est dans une langue poé­tique, pleine de fan­tai­sie et d’hu­mour que Ve­li­bor Co­lic aborde un su­jet d’une grande ac­tua­li­té et dé­crit sans api­toie­ment la condi­tion des ré­fu­giés, avec une iro­nie fé­roce et tendre. « Après une longue tra­ver­sée de l’Eu­rope en­dor­mie, j’ar­rive en France. Je tra­verse la Croa­tie, la Slo­vé­nie, l’Au­triche, l’Al­le­magne réuni­fiée. Je tra­verse le scan­da­leux si­lence et l’in­dif­fé­rence du monde, la nuit étoi­lée et la ro­sée ma­ti­nale, les pe­tites routes cam­pa­gnardes et les longues trans­ver­sales des au­to­routes amol­lies par la cha­leur. »

Le mar­di 7 mars à 20 h 30, à la Mé­dia­thèque de Con­dé­sur-Noi­reau, 9-11, rue SaintMar­tin. En­trée libre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.