Lé­gis­la­tives : le choix d’Y. Goas­doué

L'Orne Combattante (FL) - - LA UNE -

Jeu­di, le Par­ti so­cia­liste de l’Orne de­vrait dé­si­gner son can­di­dat aux pro­chaines élec­tions lé­gis­la­tives de juin pro­chain. Le dé­pu­té-maire de Flers ne de­vrait pas bri­guer sa suc­ces­sion.

Le Par­ti so­cia­liste de l’Orne s’ap­prête à in­ves­tir son re­pré­sen­tant aux élec­tions lé­gis­la­tives sur la 3e cir­cons­crip­tion, dé­te­nue ac­tuel­le­ment par le maire de Flers ap­pa­ren­té so­cia­liste, Yves Goas­doué.

Se­lon nos in­for­ma­tions, la dé­ci­sion pour­rait être prise ce jeu­di 9 mars.

Quelques heures au­pa­ra­vant, Yves Goas­doué de­vrait an­non­cer dans une confé­rence de presse qu’il re­nonce à se pré­sen­ter à nou­veau face à Jé­rôme Nu­ry, le maire de Tin­che­bray-Bo­cage, can­di­dat in­ves­ti par le par­ti Les Ré­pu­bli­cains qu’il avait bat­tu de 888 voix pour en­trer à l’As­sem­blée na­tio­nale le 26 juin 2012.

Le maire de Flers de­puis mars 2001, âgé de 57 ans, a été dé­si­gné au mois de jan­vier à la pré­si­dence de Flers Agglo qui est pas­sée de 25 à 42 com­munes, soit un ter­ri­toire de près de 55 000 ha­bi­tants, le deuxième du dé­par­te­ment de l’Orne. La loi sur le non-cu­mul des man­dats l’obli­ge­rait à quit­ter cette fonc­tion en cas de vic­toire.

Un Ar­gen­ta­nais can­di­dat ?

Mais alors qui pour lui suc­cé­der ?

Fré­dé­ric Le­veillé ne semble pas in­té­res­sé par la fonc­tion et Laurent Beau­vais de­vrait conti­nuer à se consa­crer à l’in­ter­com­mu­na­li­té ar­gen­ta­naise.

La so­cia­liste Isa­belle Bo­scher, l’ac­tuelle sup­pléante d’Yves Goas­doué, tient donc la corde et pour­rait se por­ter can­di­date.

« J’at­tends un coup de fil d’Yves Goas­doué. S’il ne part pas, j’y vais », avait con­fié, en tout cas, l’élue d’Ar­gen­tan au mois de jan­vier der­nier.

(pho­to d’ar­chives).

Yves Goas­doué de­vrait re­non­cer à être can­di­dat à l’élec­tion lé­gis­la­tive

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.