Un mo­tard tué en Suisse nor­mande

L'Orne Combattante (FL) - - LA UNE -

Un dra­ma­tique ac­ci­dent de la route a coû­té la vie à Wil­fried Ber­nier, sa­me­di 11 mars en Suisse nor­mande à Es­son.

Vers 13 h 30, Wil­fried Ber­nier a fait une grave chute à Es­son (près de Thu­ry-Har­court en Suisse nor­mande) sur la dé­par­te­men­tale 562, près de la ca­serne des pom­piers. Sur place, les pom­piers et le ser­vice mé­di­cal d’ur­gence (Smur) n’ont pu que consta­ter le dé­cès de cet homme âgé de 39 ans. Chauf­feur rou­tier, Wil­fried Ber­nier, était pa­pa de quatre en­fants (des ju­melles de 7 ans, et de deux gar­çons âgés de 11 et 17 ans). Il était très connu à Valdallière (Vas­sy), com­mune où il avait fait construire la mai­son fa­mi­liale. En ef­fet, de­puis 2000, Wil­fried Ber­nier était par­ti­cu­liè­re­ment ac­tif au sein du club de foot­ball. « Il n’était pas pas­sion­né par le foot­ball, au dé­part. Puis, il est de­ve­nu ar­bitre of­fi­ciel du club, di­ri­geant des U13. Il s’est in­ves­ti au fur et à me­sure et a été élu vice-pré­sident », ex­plique le pré­sident du club, Da­vid Re­nouf. Wil­fried Ber­nier était par­ti­cu­liè­re­ment ac­tif. Sur les routes la se­maine, il don­nait de son temps chaque week-end pour la vie associative. Pré­sent au club de foot­ball, il don­nait fa­ci­le­ment un coup de main aus­si au sein de l’as­so­cia­tion de pa­rents d’élèves. « On sa­vait qu’on pou­vait comp­ter sur lui. Il était très ap­pré­cié. Il était tou­jours sou­riant et tout le monde l’ai­mait. C’était quel­qu’un de franc », ajoute Da­vid Re­nouf. On ne connaît pas en­core les cir­cons­tances exactes de l’ac­ci­dent. Une en­quête de gen­dar­me­rie est en cours. Les ob­sèques de Wil­fried Ber­nier auront lieu sa­me­di 18 mars à Vas­sy. Les membres du club de foot­ball se­ront pré­sents sur place. « Nous al­lons nous réunir cette se­maine, pour or­ga­ni­ser quelque chose en hom­mage à Wil­fried », confie le pré­sident du club.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.