Bien­tôt un rond-point à Lan­di­sacq pour cas­ser la vi­tesse

L'Orne Combattante (FL) - - ENTRE BOCAGE ET SUISSE NORMANDE -

À Lan­di­sacq, la vi­tesse avec la­quelle cer­tains conduc­teurs tra­versent le bourg est un pro­blème. Le maire, Her­vé Le­man­cel, a dé­jà com­men­cé à faire ins­tal­ler des équi­pe­ments pour ten­ter de lut­ter contre ce phé­no­mène.

Lan­di­sacq est tra­ver­sée par un axe rou­tier très fré­quen­té : la D924. Cette route, qui re­lie Flers à Vire, est em­prun­tée par de nom­breuses voi­tures et poids lourds.

Au prin­temps 2016, la mai­rie avait fait ré­duire de 50 cm la taille de la route au ni­veau des deux en­trées de bourg. Pour Her­vé Le­man­cel, il s’agis­sait d’une pre­mière phase de tra­vaux pour ten­ter d’en­rayer le phé­no­mène de vi­tesse.

La se­conde phase de tra­vaux pour­sui­vant cet ob­jec­tif va prendre la forme d’un nou­veau gi­ra­toire juste de­vant l’école. Une idée pour ten­ter d’em­pê­cher les vé­hi­cules de cir­cu­ler à 80 km/h de­vant l’école alors que la vi­tesse à cet en­droit ne de­vrait pas dé­pas­ser 50 km/h.

« Ce gi­ra­toire en pro­jet de­puis une di­zaine d’an­nées. On a fait les en­trées de bourg et c’est la deuxième phase », confie Her­vé Le­man­cel, maire de Lan­di­sacq, avant d’an­non­cer que ce chan­tier de­vrait com­men­cer d’ici quelques mois. « Théo­ri­que­ment, ce se­ra avant les va­cances d’été pour qu’il n’y ait pas de tra­vaux pour la ren­trée sco­laire et que ça n’oc­ca­sionne pas de nui­sances. Nous en sommes au stade des ap­pels d’offres. On es­père que l’en­tre­prise qui se­ra choi­sie pour­ra faire les tra­vaux ra­pi­de­ment ».

Outre la ré­gu­la­tion de la vi­tesse, le maire at­tend de ce nou­vel équi­pe­ment une amé­lio­ra­tion du confort pour les ha­bi­tants de la com­mune et les usa­gers des com­merces ou de l’école. « Les gens qui viennent de Saint Paul, qui viennent cher­cher leurs en­fants à l’école ou qui sta­tionnent pour se rendre dans les com­merces ont du mal à res­sor­tir », constate l’élu avant d’an­non­cer : « ça va per­mettre de sé­cu­ri­ser le centre bourg et d’avoir une meilleure flui­di­té ».

Ce pro­jet va bé­né­fi­cier de plu­sieurs sub­ven­tions. Le coût glo­bal es­ti­mé pour l’en­semble du chan­tier (en­trées de bourg et gi­ra­toire) s’élève à 126 696 € HT. D’après la mai­rie, l’État de­vrait ac­cor­der de la Do­ta­tion d’équi­pe­ment des ter­ri­toires ru­raux pour 40 % du coût du pro­jet. Le fonds de concours de Flers Ag­glo ac­cor­de­ra 15 % du coût. « On doit avoir de l’ar­gent de la part du dé­par­te­ment, par le Fonds d’ac­tion lo­cale, mais on ne sait pas en­core quelle somme. Nos deux par­le­men­taires vont nous ac­cor­der de la ré­serve par­le­men­taire. Le dé­pu­té Yves Goas­doué va nous ac­cor­der 10 000 € et le sé­na­teur Na­tha­lie Gou­let 7 500 € », dé­taille Her­vé Le­man­cel.

Her­vé Le­man­cel de­vant le lieu où se­ra construit le pro­chain gi­ra­toire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.