Pour pen­ser à son ave­nir

L'Orne Combattante (FL) - - LA FERTÉ -

Lun­di 6 mars se te­nait au gym­nase Jacques-Brel, le forum du collégien sur la dé­cou­verte des mé­tiers.

Tous les deux ans, le col­lège Jacques Brel or­ga­nise le forum du collégien. La prin­ci­pale Na­tha­lie Lar­roze et Li­lian Ber­non, pro­fes­seur de tech­no, ont re­çu toute la ma­ti­née plus 300 col­lé­giens, mais aus­si des pré­pas du ly­cée Flo­ra-Tris­tan et des élèves de la sec­tion bois du ly­cée des An­daines. « L’ob­jec­tif de ces ren­contres est, dans un pre­mier temps, de leur faire dé­cou­vrir un mé­tier. Grâce à une pré­pa­ra­tion en classe, le but est aus­si de sa­voir po­ser les bonnes ques­tions au­tour d’un pro­jet pro­fes­sion­nel, sur les études, pour y par­ve­nir. Par exemple : les qua­li­tés re­quises pour ce mé­tier, les écoles et les di­plômes qui pré­parent à ce mé­tier » a dé­taillé Li­lian Ber­ton.

Les élèves ont po­sé des ques­tions aux pro­fes­sion­nels des 80 mé­tiers re­pré­sen­tés par sec­teur d’ac­ti­vi­té. Par­mi eux : la dé­fense, la gen­dar­me­rie de Domfront et l’ar­mée, ain­si que les sa­peurs­pom­piers, mais aus­si le ter­tiaire comme la banque, la comp­ta­bi­li­té, ou l’en­sei­gne­ment. Les mé­tiers de bouche tels que la res­tau­ra­tion, l’hô­tel­le­rie, la bou­lan­ge­rie et bien d’autres.

Ne pas se trom­per

Le forum offre aux jeunes des op­por­tu­ni­tés pour ren­con­trer des pro­fes­sion­nels à leur écoute, mais aus­si un re­gard sur la si­tua­tion du mar­ché du tra­vail, que ce soit un mé­tier ma­nuel ou in­tel­lec­tuel. La dif­fi­cul­té est de trou­ver sa voie sans se trom­per afin d’évi­ter l’échec. « Les mé­tiers ont bien chan­gé comme en bou­lan­ge­rie où dé­sor­mais les am­pli­tudes ho­raires di­mi­nuent, note Yves Jeanne, bou­lan­ger fer­tois. Au­tre­fois, le bou­lan­ger se le­vait vers une heure du ma­tin, mais grâce aux nou­velles tech­no­lo­gies, le tra­vail est moins pé­nible. L’es­sen­tiel est de ne pas se trom­per de mé­tier. Les ap­pren­tis en gé­né­ral sont mo­ti­vés mais en re­vanche quand il s’agit de tra­vailler le di­manche ce­la pose pro­blème. Au­jourd’hui, cer­tains mé­tiers n’at­tirent pas la jeu­nesse, comme la bou­che­rie, alors que le mé­tier est por­teur ! ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.