In­ter­net haut dé­bit : où en est-on ?

L'Orne Combattante (FL) - - LA UNE - L.L.

Le Conseil dé­par­te­men­tal de l’Orne a lan­cé en 2015 un plan nu­mé­rique or­nais. Ce­lui qui s’achève à l’été 2017 per­met à 94 % des Or­nais de bé­né­fi­cier d’un in­ter­net haut dé­bit ou très haut dé­bit. Pour les 6 % res­tant, de nou­velles ac­tions sont en­vi­sa­gées.

Les se­maines se suivent et les inau­gu­ra­tions des élus du Conseil dé­par­te­men­tal de l’Orne et d’Orange se suc­cèdent. Dans le cadre du plan nu­mé­rique or­nais, lan­cé en 2015, 20 mil­lions d’eu­ros ont été in­jec­tés par le dé­par­te­ment pour équi­per les sous-ré­par­ti­teurs té­lé­pho­niques en fibre op­tique et rac­cor­der près de 16000 foyers au haut dé­bit.

Au to­tal 109 sous-ré­par­ti­teurs té­lé­pho­niques se­ront équi­pés d’ici juillet pro­chain. Si 94 % des Or­nais se­ront ain­si connec­tés à l’été, 6 % de la po­pu­la­tion se­ra en­core pri­vée du haut dé­bit. « Nous nous heur­tons à des pro­blèmes tech­niques » re­con­naît Jérôme Nu­ry, vice-pré­sident du conseil dé­par­te­men­tal de l’Orne en charge du nu­mé­rique. Cer­taines ha­bi­ta­tions sont si­tuées à plus de 5 ki­lo­mètres d’un sous-ré­par­ti­teur et ne peuvent bé­né­fi­cier du si­gnal haut dé­bit. Si l’Etat pré­voit le dé­ploie­ment de la fibre op­tique chez l’ha­bi­tant pour 2022, cette opé­ra­tion né­ces­si­te­rait dans l’Orne, un in­ves­tis­se­ment de 300 mil­lions d’eu­ros. Dif­fi­cile donc à ma­té­ria­li­ser d’ici 5 ans. Les opé­ra­teurs dans le cadre d’un ap­pel à pro­jet de l’Etat fi­bre­ront les villes de Flers et d’Alen­çon pour le très haut dé­bit. « Le conseil dé­par­te­men­tal va éga­le­ment réa­li­ser deux plaques en fibre op­tique sur la com­mu­nau­té de com­munes his­to­rique d’Ar­gen­tan et de l’Aigle La Marche re­pré­sen­tant cha­cun 10 000 abon­nés » dé­taille Jérôme Nu­ry. Mais ces quatre amé­na­ge­ments ne ré­sou­dront pas les pro­blèmes d’ac­cès à in­ter­net pour tous les foyers trop éloi­gnés. « Nous ré­flé­chis­sons à un deuxième plan nu­mé­rique or­nais » pour­suit l’élu. « L’au­to­ri­té de ré­gu­la­tion des com­mu­ni­ca­tions élec­tro­niques et des postes (AR­CEP) a re­vu ses règles concer­nant les sous--ré­par­ti­teurs. Nous al­lons étu­dier la pos­si­bi­li­té d’équi­per de nou­veaux sous-ré­par­ti­teurs ». Un nou­veau plan qui per­met­tra d’of­frir l’ac­cès au haut dé­bit à 3 % des foyers. Il res­te­ra en­core 2 à 3 % de la po­pu­la­tion sans si­gnal. « Il faut dans ce cas cher­cher des so­lu­tions al­ter­na­tives » ex­plique Jérôme Nu­ry. Le Wi­max par exemple, au­tre­ment dit des boucles lo­cales ra­dio ou l’in­ter­net par sa­tel­lite pour le­quel le dé­par­te­ment prend en charge la pa­ra­bole et 50 % de l’ins­tal­la­tion.

Pour connaître l’avan­cée des tra­vaux, les éven­tuelles dé­marches à ef­fec­tuer : http://nu­me­rique.orne.fr

D’ici juillet, sous ré­serve d’éven­tuelles dif­fi­cul­tés dans les chan­tiers, 109 sous-ré­par­ti­teurs té­lé­pho­niques se­ront équi­pés pour le haut dé­bit.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.