Une pre­mière borne élec­trique

L'Orne Combattante (FL) - - ATHIS ET SON PAYS -

Athis-de-l’Orne.

De­puis plu­sieurs an­nées, la com­mune d’Athis s’est en­ga­gée dans une po­li­tique en ma­tière de dé­ve­lop­pe­ment du­rable. C’est ain­si que le garde cham­pêtre mu­ni­ci­pal dis­pose d’un vé­hi­cule élec­trique de­puis 2011.

Dans ces condi­tions, il était nor­mal, dans le cadre du plan dé­par­te­men­tal lan­cé par le TE 61 (ter­ri­toire éner­gie de l’Orne) via le conseil dé­par­te­men­tal, que la com­mune pos­tule pour l’im­plan­ta­tion d’une borne de re­charge pour les vé­hi­cules élec­triques et hy­brides.

C’est ain­si que dé­but mars, cette der­nière a été inau­gu­rée par le maire Alain Lange, en pré­sence de Phi­lippe Au­vray, pré­sident du TE 61. Elle est ins­tal­lée sur le par­king de la phar­ma­cie entre les rues Guillaume-LeCon­qué­rand et des Dé­por­tés.

Charge gra­tuite jus­qu’au 31 dé­cembre

« Ce choix en fa­veur du dé­ve­lop­pe­ment du­rable, c’est en 2008 avec notre adhé­sion à la charte du Fre­don (charte d’en­tre­tien des es­paces pu­blics) pour éli­mi­ner pro­gres­si­ve­ment les pro­duits phy­to­sa­ni­taires […] une vo­lon­té d’un dé­ve­lop­pe­ment de la qua­li­té de vie dans la com­mune par des in­ves­tis­se­ments im­por­tants nous avons aus­si en­ga­gé des ac­tions en fa­veur des éco­no­mies avec la di­mi­nu­tion de 25 points lu­mi­neux sui­vie en 2010 de l’ex­tinc­tion de l’éclai­rage pu­blic à 23 h. L’ins­tal­la­tion de la borne de re­charge des vé­hi­cules élec­triques et hy­brides vient com­plé­ter les ac­tions de dé­ve­lop­pe­ment du­rable mis en oeuvre dans la com­mune » a dé­cla­ré Alain Lange.

Cette nou­veau­té va per­mettre à Athis-de-l’Orne, de per­mettre aux pro­prié­taires de ces vé­hi­cules de re­char­ger en une heure, grâce à un dis­po­si­tif par­ti­cu­liè­re­ment simple (prise de cou­rant et ral­longe). Pen­dant la charge, il est pos­sible d’al­ler faire quelques courses dans les com­merces lo­caux. Jus­qu’au 31 dé­cembre de l’an­née en cours, en de­hors du badge de 20 € dé­li­vré par le TE 61, le coût de la charge est gra­tuit. Après, ce­lui-ci pour­ra être ré­glé par carte ban­caire et smart­phone. Le fonc­tion­ne­ment de la borne est un in­ves­tis­se­ment an­nuel de 1.500 € à la charge des com­munes.

L’ins­tal­la­tion d’une borne à Athis, ré­pond à maillage équi­li­bré du ter­ri­toire où, ac­tuel­le­ment un peu plus de 100 bornes sont en cours d’ins­tal­la­tion, fi­nan­cées à 50 % par l’Ademe (agence de l’en­vi­ron­ne­ment et de maî­trise de l’éner­gie), du conseil ré­gio­nal, dé­par­te­men­tal et le TE 61.

Alain Lange, à droite, maire d’Athis-Val-de-Rouvre, coupe le ru­ban tri­co­lore de la borne élec­trique mise en ser­vice dans sa com­mune en pré­sence de Phi­lippe Au­vray, pré­sident du TE 61.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.