Après l’ac­ci­dent, un dea­ler ar­rê­té

L'Orne Combattante (FL) - - LA UNE -

Flers. Le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel d’Ar­gen­tan a condam­né un Flé­rien de 24 ans à 24 mois de pri­son. Il avait eu un ac­ci­dent et pris la fuite. Les po­li­ciers avaient dé­cou­vert de la drogue dans le vé­hi­cule.

Les faits re­montent au 28 mai 2016, à Flers. Une femme ap­pelle la po­lice suite à un ac­ci­dent de la cir­cu­la­tion. Le conduc­teur a pris la fuite à pieds. Son vé­hi­cule est sur le toit. La vic­time leur ap­prend que l’au­teur des faits a pris un sac de sport avant de s’en­fuir. Dans cette voi­ture, les fonc­tion­naires dé­couvrent une carte na­tio­nale d’iden­ti­té, le par­fait ma­té­riel du ven­deur de drogue, des traces de poudre bru­nâtre res­sem­blant à de l’hé­roïne ain­si que 25 g d’ecs­ta­sy.

Des in­ves­ti­ga­tions plus pous­sées per­mettent d’éta­blir que la voi­ture a été vo­lée à Dreux, fin mars, et qu’elle a une fausse im­ma­tri­cu­la­tion.

La vic­time de l’ac­ci­dent dé­pose plainte et re­met un cer­ti­fi­cat mé­di­cal pres­cri­vant 5 jours d’in­ca­pa­ci­té to­tale de tra­vail (ITT).

Le 26 juin 2016, Le Flé­rien de 24 ans, se sa­chant re­cher­ché, se pré­sente spon­ta­né­ment au com­mis­sa­riat. Il avoue avoir ache­té la voi­ture à son prin­ci­pal four­nis­seur de drogue en sa­chant qu’elle était vo­lée, que les ob­jets dé­cou­verts lui ser­vaient pour vendre. Il re­con­naît avoir ven­du de l’hé­roïne, de la co­caïne et de l’ecs­ta­sy dans l’Orne, pro­duits qu’il ache­tait à Rennes. Il com­mu­nique les noms de ses clients, ceux-ci cor­ro­borent ses dires. Il af­firme par ailleurs qu’il ven­dait pour fi­nan­cer sa consom­ma­tion.

Un man­dat d’ar­rêt dé­li­vré

La pré­si­dente fait état du ca­sier ju­di­ciaire du pré­ve­nu, qui est ab­sent à l’au­dience : neuf condam­na­tions de­puis 2002 dont plu­sieurs en rap­port avec les stu­pé­fiants.

Ma­rion Vi­nault, sub­sti­tut du pro­cu­reur de la Ré­pu­blique, qua­li­fie les faits d’ex­trê­me­ment graves, rap­pelle que l’in­té­res­sé est en ré­ci­dive et sou­ligne qu’il au­rait été bon qu’il se pré­sente de­vant le tri­bu­nal. Pour elle, ce der­nier était sous l’em­prise des stu­pé­fiants lors­qu’il a eu l’ac­ci­dent et il de­vait éga­le­ment y en avoir dans le sac de sport qu’il a pris avant de s’en­fuir.

Le tri­bu­nal suit les ré­qui­si­tions et dé­clare le Flé­rien cou­pable de bles­sures in­vo­lon­taires, de dé­faut d’as­su­rance, de re­cel, d’usage de fausses plaques, de dé­ten­tion, d’offre, d’ac­qui­si­tion et d’usage de stu­pé­fiants.

Il est condam­né à 24 mois d’em­pri­son­ne­ment, à l’in­ter­dic­tion de conduire tout vé­hi­cule ter­restre à mo­teur pen­dant un an. Un man­dat d’ar­rêt est dé­li­vré à son en­contre. Il doit par ailleurs ver­ser une somme de 1 000 € à la par­tie ci­vile.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.