« Flers est dans le haut de notre clas­se­ment ! »

L'Orne Combattante (FL) - - FLERS ET SON PAYS -

La fête fo­raine a pris place du 17 au 26 mars sur le par­king du châ­teau de Flers. À l’heure du bi­lan, les fo­rains ont le sou­rire.

At­trac­tions à sen­sa­tion, ma­nèges, barbe à pa­pa… Pour son grand re­tour, la fête fo­raine a, dans l’en­semble, trou­vé son pu­blic.

La fête ins­tal­lée sur le par­king du châ­teau de Flers a ac­cueilli pen­dant une di­zaine de jours pe­tits et grands. « Nous avons eu beau­coup de fa­milles », note Alexis Thi­nel avec son ma­nège le Boos­ter qui fait par­tie de la tren­taine de fo­rains pré­sents.

Les ma­nèges pour en­fants ont car­ton­né. Seul bé­mol : « Le manque de jeunes. »

La jour­née avec for­faits a per­mis de gon­fler aus­si la fré­quen­ta­tion en se­maine car c’est es­sen­tiel­le­ment le week-end que le pu­blic a ré­pon­du pré­sent. « La jour­née for­faits était une pre­mière pour nous », confie Alexis.

Par ailleurs, les fo­rains ont éga­le­ment ap­pré­cié le lieu en centre-ville. « Clai­re­ment, nous au­rions re­fu­sé d’être en de­hors de la ville. »

Cô­té bonne note, l’am­biance. « On avait en­ten­du ici et là que Flers était un peu dif­fi­cile. Au contraire, nous avons eu un bel ac­cueil des élus et de la po­pu­la­tion. Fran­che­ment, nous sommes des ha­bi­tués et Flers vaut presque Lille ! », lance amu­sé Alexis qui après Flers se rend à Cher­bourg.

Prêt à re­ve­nir l’an­née pro­chaine du coup ? « Pour­quoi pas. Cette fois-ci on en­ga­ge­ra des dis­cus­sions avec la mai­rie bien plus tôt afin de pro­po­ser quelque chose de dif­fé­rent. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.