Ch­loé Guillin, pas­sion­née de des­serts

L'Orne Combattante (FL) - - LOISIRS -

Il était im­por­tant que les chefs sco­laires soient aus­si de la fête en ce pre­mier Prin­temps des sa­veurs. Ch­loé Guillin, 27 ans, in­ter­vien­dra sa­me­di 1er avril à 16 h 30 pour pré­pa­rer un goû­ter avec six en­fants comme com­mis…

D’une cui­sine par­ti­cu­lière, c’est celle de son grand-père dont Ch­loé se sou­vient. « Le di­manche, on pré­pa­rait en­semble le pou­let rô­ti et les pommes de terre et j’ai gar­dé un sou­ve­nir fort de ces mo­ments-là. Je crois bien que c’est dans nos échanges au­tour de la pré­pa­ra­tion du dé­jeu­ner do­mi­ni­cal qu’est née ma vo­ca­tion » se sou­vient cette jeune femme, qui au­jourd’hui oeuvre en tant que se­cond de cui­sine pour la so­cié­té CONVIVIO HR au col­lège Saint- Tho­mas-d’Aquin à Flers.

L’ap­pren­tis­sage au­près de pros

Mi-alen­çon­naise, mi-flé­rienne, Ch­loé a plon­gé en cui­sine à l’ado­les­cence en pré­pa­rant d’abord un CAP, puis un bre­vet pro­fes­sion­nel. « A chaque fois, j’ai fait mes stages au­près de Xa­vier Ces­bron, à l’au­berge des Vieilles Pierres à Flers. Ça a été un vrai ap­pren­tis­sage du mé­tier dans une am­biance ex­tra­or­di­naire, fa­mi­liale et po­si­tive. J’y ai vrai­ment ap­pris les bases du mé­tier et l’exi­gence. » Puis, ce se­ra un pas­sage chez Yo­han Le­lai­zant, Au bout de la Rue à Flers, où Ch­loé dé­cou­vri­ra une autre re­cherche gas­tro­no­mique : « j’y ai ap­pris une re­cherche sur les goûts, le sens du dé­tail, des ten­ta­tives re­nou­ve­lées sur les pro­duits sans les dé­na­tu­rer pour au­tant. »

Pas­sion­née de des­serts, « les mousses comme les ba­va­rois aux fruits », Ch­loé au­jourd’hui es­saie de se faire plai­sir lors des cock­tails ou dé­jeu­ners spéciaux de­man­dés par son em­ployeur : « où on peut être créa­tif, c’est sym­pa. »

Cô­té res­tau­ra­tion col­lec­tive, c’est plus com­pli­qué car chaque mi­di ce sont 800 re­pas qu’il faut pré­pa­rer à 5 per­sonnes, « en res­pec­tant à la fois le bud­get et les me­sures nu­tri­tion­nelles qui nous sont im­po­sées » as­sure-t-elle sans pour au­tant s’en plaindre.

Que se­ra de­main pour Ch­loé ? Peut-être un re­tour un jour en res­tau­ra­tion : « his­toire de se faire aus­si plai­sir avec les pois­sons et les sauces. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.