70 heures de tra­vail pour une nou­velle carte de la Suisse nor­mande

L'Orne Combattante (FL) - - SUISSE NORMANDE -

Sa­me­di 18 mars a eu lieu, à Clécy, un ate­lier par­ti­ci­pa­tif au­tour du pay­sage et des re­liefs ani­mé par quatre étu­diants de l’École na­tio­nale su­pé­rieure du pay­sage de Ver­sailles (lire ci-des­sous).

Ce­la fait un an qu’ils mènent une étude sur les pay­sages de la Suisse nor­mande et ils viennent par­ta­ger leur tra­vail avec les ha­bi­tants.

Le groupe a par­cou­ru le sec­teur et ren­con­tré des ha­bi­tants pour re­cueillir leur vi­sion de leur pay­sage. De ce tra­vail est res­sor­ti une nou­velle carte de la Suisse nor­mande.

« Nous sou­hai­tons vous faire part de notre tra­vail et sa­voir comment vous per­ce­vez votre ter­ri­toire, on ne fait pas at­ten­tion aux mêmes choses, le re­gard de l’ha­bi­tant est très im­por­tant, nous n’avons pas la même sen­si­bi­li­té et per­cep­tion », ex­plique Marc Pas­quier, un des quatre étu­diants.

Pen­dant cette ba­lade, les étu­diants ont po­sé plu­sieurs ques­tions. « Pour­quoi il y a des mai­sons aban­don­nées alors qu’il y a des construc­tions neuves ? Quand on longe l’Orne, est-ce que le pié­ton a sa place ? Il y a des voi­tures qui cir­culent, pour­quoi il n’y a pas de sen­tier au bord de l’eau ? Quand on de­mande aux ha­bi­tants quel est le lieu à ne pas lou­per, ils ré­pondent La Croix de La Fa­ve­rie, quand on y est, on voit une pou­belle et un châ­teau d’eau ! Le pay­sage n’est pas mis en va­leur… »

Après cette ba­lade, un re­pas par­ta­gé pour dis­cu­ter et dé­battre était pro­po­sé.

L’après-mi­di s’est pour­sui­vie par la dé­cou­verte de la carte que les étu­diants ont des­si­née aux crayons, plus de 70 heures de tra­vail.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.