Peine al­lé­gée pour le res­tau­ra­teur pres­sé

L'Orne Combattante (FL) - - BOCAGE ET SUISSE NORMANDE -

Con­dé-sur-Noi­reau.

Un res­tau­ra­teur de Con­dé-surNoi­reau a été condam­né lun­di 3 avril par la cour d’ap­pel de Caen à un mois de pri­son avec sur­sis et une mise à l’épreuve de 18 mois. Il de­vra éga­le­ment payer une amende de 150 €.

Agé d’une qua­ran­taine d’an­nées, il était pour­sui­vi pour excès de vi­tesse et conduite mal­gré une sus­pen­sion du per­mis de conduire. En juin 2015, le res­tau­ra­teur a été contrô­lé à 70 km/h dans les rues de SaintGeorges-des-Gro­seillers. Lors de son in­ter­pel­la­tion, les gen­darmes ont in­ter­ro­gé leur fi­chier in­for­ma­tique et ils ont alors consta­té que l’au­to­mo­bi­liste cir­cu­lait sans per­mis de conduire.

Une « longue liste d’an­té­cé­dents »

Le do­cu­ment lui a été re­ti­ré en sep­tembre 2009, suite à la perte de tous ses points. Seule­ment, l’au­to­mo­bi­liste n’a pas res­ti­tué son per­mis aux forces de l’ordre. Il a as­su­ré ne ja­mais avoir re­çu la no­ti­fi­ca­tion, « en­voyée à son an­cienne adresse ».

Suite à ce der­nier contrôle rou­tier, le juge d’Ar­gen­tan avait été contraint de dé­li­vrer un man­dat d’ame­ner pour que le res­tau­ra­teur soit es­cor­té de­vant le tri­bu­nal de grande ins­tance afin de s’y ex­pli­quer. « Il n’est pas fa­cile de vous pous­ser à ve­nir », a re­mar­qué le juge caen­nais, alors que le mis en cause s’est pré­sen­té à la barre, lun­di, avec 20 mi­nutes de re­tard.

Dans son ré­qui­si­toire, l’avo­cat gé­né­ral a poin­té du doigt la « longue liste d’an­té­cé­dents » des der­nières an­nées, pour de­man­der une peine de pri­son avec sur­sis, « voire même ferme, vu qu’il faut un man­dat pour qu’il se pré­sente de­vant les juges ».

En pre­mière ins­tance, l’homme avait été condam­né à trois mois de pri­son avec sur­sis et à payer une amende de 150 € par le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel d’Ar­gen­tan.

B.M. (PressPep­per)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.