La pre­mière « bou­tique test » ou­vri­ra rue de la Boule

L'Orne Combattante (FL) - - FLERS ET SON PAYS -

Ma Bou­tique test est un nou­veau concept qui a été lan­cé en dé­cembre pour fa­vo­ri­ser l’im­plan­ta­tion de com­merces en centre-ville de Flers tout en lut­tant contre la va­cance des lo­caux com­mer­ciaux. Le prin­cipe est de mettre en re­la­tion les pro­prié­taires des lo­caux com­mer­ciaux in­oc­cu­pés et les per­sonnes qui ont un projet de ma­ga­sin. Elles vont pou­voir tes­ter leur ac­ti­vi­té dans des condi­tions fa­vo­rables.

Ce dis­po­si­tif avait fait l’ob­jet d’une conven­tion entre la Ville de Flers, Flers Ag­glo et la CCI Ouest Nor­man­die, la chambre de com­merce et d’in­dus­trie (lire aus­si notre édi­tion du jeu­di 22 dé­cembre 2016).

Ou­ver­ture en juin

La pre­mière bou­tique test s’ins­tal­le­ra au 19, rue de la Boule, à l’angle des rues de La Boule et Hen­ri-La­fo­rest. Elle ou­vri­ra ses portes au mois de juin. L’ac­ti­vi­té com­mer­ciale re­te­nue n’a pas encore été dé­voi­lée.

Le co­mi­té de sé­lec­tion a choi­si le ma­ga­sin de Re­né Edon pour le lan­ce­ment de la bou­tique test. Il y a long­temps exer­cé son ac­ti­vi­té d’agent im­mo­bi­lier. Pour l’en­semble des acteurs de ce projet, « ce ma­ga­sin, par­fai­te­ment si­tué en centre-ville, pré­sen­tait, par­mi les cinq can­di­dats, les meilleures ga­ran­ties pour dé­mar­rer une ac­ti­vi­té ».

Re­né Edon, content de voir son com­merce re­pris, of­fri­ra des condi­tions fi­nan­cières fa­vo­rables pour que le com­mer­çant puisse se lan­cer.

« J’ai été 30 ans com­mer­çant à Flers, ex­plique Re­né Edon. L’at­trac­ti­vi­té et la dy­na­mique du centre-ville sont, pour moi, im­por­tantes. Lorsque j’ai lu dans la presse la mise en place de l’opé­ra­tion Ma Bou­tique Test, j’ai tout de suite pris con­tact avec la Chambre de Com­merce et d’In­dus­trie Ouest Nor­man­die ».

Le loyer qu’il pro­pose se­ra pro­gres­sif mais res­te­ra rai­son­nable sur les trois ans du bail dé­ro­ga­toire pour que les com­mer­çants com­mencent leur ac­ti­vi­té dans les meilleures condi­tions pos­sible. Au terme des trois ans, s’ils sou­haitent pé­ren­ni­ser leur ac­ti­vi­té, ils si­gne­ront alors un bail com­mer­cial clas­sique.

L’amé­na­ge­ment du ma­ga­sin se­ra à la charge des por­teurs de projet. Ils au­ront près de deux mois pour s’ins­tal­ler.

Cé­line Lepeltier, ma­na­ger centre-ville, Re­né Edon, pro­prié­taire du ma­ga­sin, et Anne Goue­li­bo, conseillère en­tre­prise/com­merce à la CCI, de­vant la pre­mière bou­tique test.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.