Des étu­diantes se mo­bi­lisent pour les jeunes pa­tients

L'Orne Combattante (FL) - - FLERS ET SON PAYS - M. M.

Ma­rine, Lau­rine et Anaïs, âgées de 17 à 21 ans, sont trois étu­diantes en ter­mi­nale Ser­vices aux per­sonnes et aux ter­ri­toires, à la MFR de Vire, la mai­son fa­mi­liale et ru­rale.

Dans le cadre de leur for­ma­tion, elles de­vaient or­ga­ni­ser une ani­ma­tion dans le do­maine du ser­vice aux per­sonnes. « Nous avons choi­si de la faire dans le ser­vice de pé­dia­trie de l’hô­pi­tal de Flers », ex­plique Lau­rine.

Pour tous les âges

C’est ain­si que mer­cre­di 30 mars, dans l’après-mi­di, elles ont concoc­té une ac­ti­vi­té ori­gi­nale ou­verte à tous les jeunes du ser­vice. Elles avaient ap­por­té un car­ton de flo­cons de maïs co­lo­rés avec les­quels il est pos­sible de réa­li­ser de nom­breuses sculp­tures et dé­co­ra­tions. Il suf­fit d’hu­mi­di­fier pour col­ler les pièces aux­quelles on donne la forme que l’on sou­haite. « C’est na­tu­rel et c’est même co­mes­tible ! ».

L’ac­ti­vi­té conve­nait, de plus, à tous les âges. Cha­cun a pu lais­ser libre cours à son ima­gi­na­tion.

Les étu­diantes avaient éga­le­ment pré­vu un goû­ter. Elles ont fi­nan­cé l’en­semble de l’après-mi­di grâce à leurs ac­tions. « Nous avons ven­du des gâ­teaux, des bon­bons et des bois­sons dans notre ly­cée pour payer les flo­cons de maïs, le goû­ter et l’es­sence pour le dé­pla­ce­ment », ex­plique Ma­rine.

Pour François Bouet, en­sei­gnant dé­ta­ché dans le ser­vice de pé­dia­trie, ce genre d’ani­ma­tion per­met « une ou­ver­ture vers l’ex­té­rieur pour les jeunes, un mo­ment de res­pi­ra­tion ».

Ma­rine, Lau­rine et Anaïs ont pré­pa­ré une ani­ma­tion pour les jeunes du ser­vice de pé­dia­trie de l’hô­pi­tal de Flers… avec des flo­cons de maïs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.