Les en­fants ont sau­vé le la­pin de Pâques

La mé­dia­thèque s’est de nou­veau ani­mée, sa­me­di 1er avril à l’oc­ca­sion d’un spec­tacle de ma­rion­nette lié à Pâques.

L'Orne Combattante (FL) - - ATHIS ET SON PAYS -

Ségrie-Fon­taine. Sa­me­di 1er avril, la mé­dia­thèque pro­po­sait « Le la­pin de Pâques a dis­pa­ru », spec­tacle de ma­rion­nettes gra­tuit de la compagnie Le Pe­tit Théâtre, di­ri­gée par Inès Pas­sa­ni­ti.

Alice est une pe­tite fille du bocage nor­mand du siècle der­nier, elle vit très mo­des­te­ment dans une ferme. Elle ren­contre M. Por­te­li­no, un piz­zaïo­lo, qui lui pro­met de lui ra­me­ner un la­pin de Pâques d’Ita­lie. Mais le vi­lain re­nard, M. Gou­pil, vole le la­pin. Le gen­darme Sé­bas­tien part à la re­cherche du la­pin et du ban­dit, mais il ne pour­ra les rat­tra­per qu’avec l’aide des jeunes spec­ta­teurs.

Les en­fants, pas­sion­nés par les pe­tits per­son­nages ma­ni­pu­lés, ont ré­agi à l’his­toire avec force éclats de rire et cris. Ils ont ri des fa­cé­ties de M. Gou­pil, crié au gen­darme qu’il se trom­pait et ne voyait rien, pour en­fin l’ai­der à re­trou­ver le la­pin et le rendre à la pe­tite Alice.

Pour le spec­tacle, Inès Pas­sa­ni­ti était ai­dée de son ma­ri, Ugo, et de Phi­lippe Cor­nu, bé­né­vole de la mé­dia­thèque. Elle était dé­jà venue à la mé­dia­thèque au mo­ment de Noël, ra­con­ter aux en­fants, de la même ma­nière, un ma­gni­fique conte de Noël de sa com­po­si­tion. De­vant le suc­cès de cette pre­mière pres­ta­tion, elle est re­ve­nue pour Pâques.

Son ta­lent de ma­rion­net­tiste et d’au­teur de contes fait rê­ver les en­fants de­puis dé­jà de longues an­nées, « quand mon fils était pe­tit, j’ai pris une an­née sab­ba­tique et com­men­cé à faire des spec­tacles de ma­rion­nettes. Et je conti­nue 30 ans après. Mes his­toires ont tou­jours une in­tro­duc­tion pé­da­go­gique, la pe­tite Alice vit au siècle der­nier dans la pau­vre­té, et une mo­rale re­pré­sen­tée par Sé­bas­tien, le gen­darme. Le ban­dit, M. Gou­pil, tout le monde le re­doute, mais les en­fants l’aiment bien tout de même. »

Dans la droite ligne de Gui­gnol qui ré­jouit et fait rê­ver des mil­liers d’en­fants de­puis deux siècles, le Pe­tit théâtre d’Inès Pas­sa­ni­ti offre un uni­vers poé­tique fai­sant ap­pel à l’ima­gi­na­tion des en­fants du bocage nor­mand.

Les en­fants at­tendent le dé­but du spec­tacle.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.