Jean-Pierre Binet re­joint Eve­lyne Stirn

L'Orne Combattante (FL) - - LA UNE - I.I.

Après avoir an­non­cé le main­tien de sa can­di­da­ture pour les lé­gis­la­tives, Éve­lyne Stirn vient de dé­voi­ler le nom de son sup­pléant.

À 61 ans, Jean-Pierre Binet, maire de Saint-De­nis-de-Mé­ré de­puis 2008 est le sup­pléant (sans éti­quette) de la can­di­date, Éve­lyne Stirn.

Ré­cem­ment can­di­dat à la pré­si­dence de l’In­ter­com De la Vire au Noi­reau, Jean-Pierre Binet af­firme « vou­loir se mettre au ser­vice du ter­ri­toire ru­ral ».

Ce­lui pour le­quel il se bat dé­jà au sein de sa mai­rie. « Nous sommes en ac­cord sur le constat. La cir­cons­crip­tion va mal. Elle a be­soin d’hommes et de femmes qui ne sont pas des pro­fes­sion­nels de la politique et qui ont le cou­rage de s’en­ga­ger et de prendre le risque d’al­ler jus­qu’au bout », mar­tèle Éve­lyne Stirn.

Pour Jean-Pierre Binet, ce re­nou­veau pas­se­ra par le chan­ge­ment. « Il faut re­mettre en cause le sys­tème ac­tuel sur la 6e cir­cons­crip­tion. On voit ce qui se fait au ni­veau de la com­mune nou­velle. Les élus sont moins mo­ti­vés car ils sont moins écou­tés. Que va-t-il se pas­ser en 2020 ? Une tuile d’église ne se­ra plus rem­pla­cée et on va créer un dé­sert dans le monde ru­ral. Les élus savent bien qu’à l’ho­ri­zon 2020, ils n’exis­te­ront plus », ajoute Jean-Pierre Binet, confor­té par les ar­gu­ments d’Eve­lyne Stirn : « ce qui vient de se pas­ser au su­jet de l’école SaintExu­pé­ry est le pre­mier hia­tus de cette com­mune qui a été cons­truite aux for­ceps. On se rend compte qu’ano­ny­me­ment, grâce au vote à bul­le­tin se­cret, les élus ont pu dire ce qu’ils pensent vrai­ment ».

De ter­rain, proches de la po­pu­la­tion et à l’écoute des dif­fi­cul­tés…

Tout un pro­gramme pour les can­di­dats qui sou­haitent se battre pour la dé­fense de l’iden­ti­té ru­rale, la dé­fense des agri­cul­teurs.

Ils évoquent aus­si une meilleure prise en compte des per­sonnes en si­tua­tion de han­di­cap et s’en­gagent à ré­duire le fos­sé qui existe entre le ru­ral et l’ur­bain. « Dans le nord de la cir­cons­crip­tion, les com­munes sont de­ve­nues des villes-dor­toirs où les maires ont du mal à main­te­nir la vie as­so­cia­tive et tout le reste. Il faut un ré­équi­li­brage aus­si au ni­veau fi­nan­cier car on se rend compte qu’il n’y a que l’éta­le­ment de la dette de l’État qui est pour tout le monde ».

Réunions, ouverture d’une per­ma­nence et pré­sen­ta­tion du pro­gramme vont suivre.

« Nous al­lons pro­po­ser des me­sures concrètes », in­siste Éve­lyne Stirn.

Le maire de Saint-De­nis-de-Mé­ré, an­cien char­gé d’ex­ploi­ta­tion d’ERDF, Jean-Pierre Binet est le sup­pléant d’Eve­lyne Stirn.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.