Une aide pour les en­fants afri­cains avec So­li­dar’Mômes

L'Orne Combattante (FL) - - LA FERTÉ ET SON PAYS -

C’est au Centre so­cio­cul­tu­rel qu’a eu lieu, jeu­di soir 30 mars, l’as­sem­blée gé­né­rale de So­li­dar’Mômes.

Créée en 2007 à l’ini­tia­tive de Be­noît Ri­chard et quelques-uns de ses amis, l’as­so­cia­tion avait un ob­jec­tif clai­re­ment af­fi­ché dans les sta­tuts : « ap­por­ter aide et secours à l’en­fance avec les moyens pos­sibles, ain­si qu’aux pro­blèmes tou­chant les fa­milles et leur en­vi­ron­ne­ment. »

Les be­soins de­puis 2007, se sont ra­pi­de­ment ma­ni­fes­tés, qui ont sus­ci­té ra­pi­de­ment l’en­voi de nom­breux contai­ners de four­ni­tures di­verses vers Ma­da­gas­car, le Ni­ger et le Bur­ki­na Fa­so, avec l’ap­pui de par­rai­nages sco­laires.

Pour l’aide en Afrique, un par­te­na­riat avec l’as­so­cia­tion Na­tha­lie de Saint-Mar­ceau à Pa­ris, est aus­si mis en place.

Les ré­ponses aux be­soins lo­caux en Pays d’An­daine sont aus­si en place, sous d’autres formes, sou­vent ponc­tuelles, qui per­mettent, par exemple, le fi­nan­ce­ment de l’in­ter­ven­tion de clowns à l’hô­pi­tal de Caen dans les ser­vices de pé­dia­trie ou en­core l’aide à des as­so­cia­tions ca­ri­ta­tives pen­dant les pé­riodes de Noël.

Concer­ta­tion

Le bu­reau en place est en ré­flexion et en ré­or­ga­ni­sa­tion pour pé­ren­ni­ser l’ac­tion en­tre­prise au dé­part par Be­noît Ri­chard, qui se doit de res­ter le fil conduc­teur des ac­tions à ve­nir.

« Il nous faut ré­flé­chir pour mieux agir afin de main­te­nir une col­la­bo­ra­tion ef­fi­cace avec d’autres, ce qui est aus­si mis en place avec les élèves en bac pro ser­vice à la per­sonne de la MFR d’Ha­leine, ou en­core la col­lecte de four­ni­tures sco­laires à l’école pri­maire de Champ­se­cret ».

L’ob­jec­tif 2017 s’ap­puie sur une concer­ta­tion avec les des­ti­na­taires afri­cains pour ré­pondre à des be­soins ci­blés, sur­tout en ce qui concerne la san­té. Il fau­dra s’adap­ter à l’évo­lu­tion des be­soins ma­té­riels et fi­nan­ciers sans perdre de vue les aides de proxi­mi­té ponc­tuelles ou per­ma­nentes. Celle-ci sont en grande par­tie fi­nan­cées par la pré­sence de l’as­so­cia­tion lors des bra­de­ries lo­cales, qui per­mettent de créer et d’en­tre­te­nir des liens d’entraide.

L’as­so­cia­tion ré­flé­chit au main­tien d’une ac­tion ef­fi­cace.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.