Dor­mez dans une bulle au cam­ping de la Rouvre à Mé­nil-Hu­bert

Le cam­ping de la Rouvre, à Mé­nil-Hu­bert, pro­pose une grande nou­veau­té. Une bubble room pour pas­ser la nuit au bord de l’eau avec vue sur le ciel.

L'Orne Combattante (FL) - - BOCAGE SUISSE NORMANDE ENTRE ET -

À l’ori­gine, une bubble room (chambre bulle en fran­çais) n’était pas des­ti­née au cam­ping. C’est une so­cié­té amé­ri­caine qui a créé ce sys­tème à des fins pu­bli­ci­taires pour pré­sen­ter un pro­duit (une voi­ture pas exemple). En voyant ce­la, un autre in­ven­teur a dé­ci­dé de dé­tour­ner ce sys­tème pour créer une bubble room. Le concept est en plein dé­ve­lop­pe­ment de­puis quelques an­nées dans les cam­pings de France et de l’étran­ger. C’est une so­cié­té fran­çaise ba­sée à Dun­kerque qui est ac­tuel­le­ment le seul fa­bri­quant dans l’Hexa­gone.

Pro­prié­taires du cam­ping de la Rouvre, à Mé­nil-Hu­bert, de­puis le mois de no­vembre, Em­ma­nuel et Cé­line Lelièvre, ont dé­ci­dé d’in­ves­tir dans ce nou­vel équi­pe­ment. Ins­tal­lée au bord de la ri­vière, la bubble room Cap’rêves, pro­pose aux cam­peurs de pas­ser une nuit dans un cadre idyl­lique comme s’ils dor­maient à la belle étoile avec le bruit de l’eau qui coule juste à cô­té.

D’un dia­mètre de 4 mètres, la bulle pos­sède un sas d’en­trée qu’il faut bien re­fer­mer avant de pé­né­trer dans la chambre avec son lit pour deux per­sonnes et son es­pace pe­tit-dé­jeu­ner.

Le cam­ping de la Rouvre est le seul du dé­par­te­ment de l’Orne à pro­po­ser ce type d’hé­ber­ge­ment équi­valent à une chambre d’hôtes pour un prix de 93 € la nui­tée. Ta­rif net­te­ment in­fé­rieur à ceux pra­ti­qués par les concur­rents les plus proches, si­tués dans le Cal­va­dos, où les prix se si­tuent dans une four­chette de 130 à 160 € par nuit.

Un concept mo­du­lable

L’avan­tage de cette bulle c’est qu’elle est mo­du­lable avec pos­si­bi­li­té d’ex­ten­sion en la rac­cor­dant avec une deuxième qui peut être des­ti­née à un usage de sa­ni­taire pour une salle de bains ou… une autre chambre.

« Presque tout est pos­sible » in­dique Em­ma­nuel Lelièvre qui pro­jette d’en ins­tal­ler une deuxième d’ici quelques mois. Elle se­ra à quelques cen­taines de mètres de la pre­mière au bout du cam­ping et tou­jours au bord de la ri­vière.

« On va voir si le concept plaît vrai­ment avant d’ac­qué­rir la deuxième ! »

Pour l’heure, le pro­prié­taire du cam­ping de la Rouvre a dû re­fu­ser les pre­mières de­mandes de nui­tées dans la bulle Cap’rêves car son ins­tal­la­tion n’était pas en­core ache­vée. De­puis le wee­kend de Pâques tout est prêt pour ac­cueillir les pre­miers cam­peurs et ce, jus­qu’au 31 oc­tobre.

Guy Val­lée

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.