La Nor­man­die vue par Mathilde à tra­vers 16 por­traits

Dans son livre, la Flé­rienne Mathilde Fou­rez-Guyo­marc’h dresse le portrait de Nor­mands qui ont tous choi­si, pour des rai­sons dif­fé­rentes, de vivre à la cam­pagne.

L'Orne Combattante (FL) - - FLERS -

Qu’ils soient du bo­cage flé­rien, de Suisse nor­mande ou de la cam­pagne vi­roise, qu’ils soient jeunes ac­tifs ou re­trai­tés… ils ont tous en com­mun d’avoir fait le choix de vivre à la cam­pagne.

Ces ha­bi­tants ont ac­cep­té d’ou­vrir la porte de leur mai­son et de se confier à Mathilde Fou­rez-Guyo­marc’h, une ha­bi­tante de Flers, qui en a fait un livre de té­moi­gnages. L’ou­vrage in­ti­tu­lé Douce cam­pagne, 16 Nor­mands qui ont pris la clé des champs, vient de pa­raître aux Edi­tions Charles Cor­let.

« Des choix de vie as­su­més »

Leurs vi­sages di­ront peut-être quelque chose aux lec­teurs. C’est un ar­ti­san qu’ils ont eu l’oc­ca­sion de ren­con­trer, un pro­duc­teur croi­sé sur le mar­ché ou tout sim­ple­ment un voi­sin…

Le pro­jet de Mathilde Fou­rezGuyo­marc’h a dé­bu­té à la fin de l’an­née 2014. La Flé­rienne s’est mise en quête de trou­ver des per­sonnes qui ha­bitent la cam­pagne nor­mande et dont « les choix de vie sont af­fir­més et as­su­més », confie l’au­teur. Elle a com­men­cé par in­ter­ro­ger des gens qu’elle connais­sait puis, de fil en ai­guille, on lui a conseillé de prendre contact avec telle ou telle per­sonne. « Ça s’est fait par ré­seau de connais­sances », sou­ligne-t-elle.

Elle rap­porte au fi­nal 16 por­traits, « une mo­saïque de per­sonnes réunies au­tour d’un point com­mun. Elles sont is­sues de mi­lieux so­ciaux dif­fé­rents et sont de plu­sieurs gé­né­ra­tions, de la tren­taine jus­qu’à 85 ans pour la plus âgée. »

Les lec­teurs fe­ront la connais­sance de Sté­pha­nie, la Pa­ri­sienne de­ve­nue ber­gère, Laurent qui cultive la spi­ru­line, Ra­fik et Fa­ti­ma des Tou­railles, Iris et Cy­rille qui vivent dans une rou­lotte au plus près de la na­ture, un couple qui a choi­si de faire l’école à la mai­son, Erik et sa bou­lan­ge­rie bio au feu de bois, Ca­the­rine qui vit dans une mai­son en forme de sou­coupe, Guillaume, le tailleur de pierre de Ban­vou ou en­core Pierre, pé­pi­nié­riste à Dur­cet…

Ils par­tagent leur ex­pé­rience de vie. « Ils l’ont fait avec confiance et sim­ple­ment alors qu’ils ne me connais­saient pas ou peu. C’était as­sez tou­chant », re­marque l’au­teur qui ne parle pas de por­traits mais de « ren­contres » ou de « par­tage ».

La mise en page du livre est soi­gnée et les nom­breuses pho­tos ajoutent à la proxi­mi­té avec les té­moins. C’est ce que sou­hai­tait l’au­teur. « On est comme chez eux ». En an­nexe, le pu­blic re­trou­ve­ra éga­le­ment des re­cettes et des as­tuces li­vrées par les Nor­mands que l’au­teur a ren­con­trés.

Trans­mettre et par­ta­ger. C’est qui a gui­dé Mathilde Fou­rezGuyo­marc’h pour réa­li­ser ce livre.

M. M.

Douce cam­pagne, 16 Nor­mands qui ont pris la clé des champs aux Edi­tions Charles Cor­let. 146 p. 25,90 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.