Les par­celles du nou­veau lo­tis­se­ment sont mises en vente

L'Orne Combattante (FL) - - FLERS ET SON PAYS -

Les tra­vaux ont bien com­men­cé. Au lieu-dit Le Pré du Jar­din, le bal­let des pel­le­teuses char­rie des tonnes de terre. Un lo­tis­se­ment, pré­vu pour ac­cueillir 25 ha­bi­ta­tions in­di­vi­duelles, est en cours de construc­tion.

Des par­celles de 620 à 850 m²

« On lance les tra­vaux d’amé­na­ge­ment de la zone du Pré du Jar­din. Après ce se­ra la rue de Nor­man­die. En ce mo­ment, ils font les ré­seaux d’as­sai­nis­se­ment et les ré­seaux d’eaux plu­viales », confie le maire de Saint-Geor­gesdes-Gro­seillers, Guy Lange.

Le ter­rain, qui ap­par­te­nait à un agri­cul­teur, a été ra­che­té il y a trois ans par la mu­ni­ci­pa­li­té de Saint-Georges-des-Gro­seillers. Me­su­rant 18 000 m2, ce ter­rain a été di­vi­sé en 25 par­celles al­lant de 620 à 850 m2. « On lance la com­mer­cia­li­sa­tion des par­celles. Nous avons fixé le prix lors du der­nier con­seil mu­ni­ci­pal à 42 €/m2 TTC et 35 €/m2 HT. Les per­sonnes in­té­res­sées peuvent s’adres­ser à la mai­rie », an­nonce Guy Lange.

Gé­rard Co­lin, ad­joint, pré­cise : « Le prix de vente est le même que ce­lui du lo­tis­se­ment Ho­diette, rue de France. Il y avait 15 par­celles qui ont été ter­mi­nées en 2016 ».

Pour la com­mune, ce chan­tier, dont le coût glo­bal re­pré­sente 480 000 € HT, est un moyen d’at­ti­rer de nou­veaux mé­nages afin, comme l’ex­plique le maire, de « s’as­su­rer des re­cettes fis­cales ». Le con­seil mu­ni­ci­pal a vou­lu que ce lo­tis­se­ment soit « à moins de 600 mètres du centre bourg, des com­merces, de l’école, de la mai­son des as­so­cia­tions ».

« Mal­gré le dé­ve­lop­pe­ment de l’ha­bi­tat à Saint-Geor­gesdes-Gro­seillers, la po­pu­la­tion aug­mente peu ». La com­mune de­vrait voir son in­ves­tis­se­ment rem­bour­sé par la vente des par­celles. « Nous avons dé­jà des pré­ré­ser­va­tions », glisse le pre­mier édile.

Les tra­vaux en cours concernent la pre­mière phase de ce chan­tier. La mai­rie an­nonce qu’elle de­vrait se ter­mi­ner à la mi juillet. La deuxième phase in­ter­vien­dra en­suite. Comme l’a dit Gé­rard Co­lin, « si c’est fi­ni pour juillet 2020, c’est bien ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.