Le jeune Da­niel Ga­néa, une étoile mon­tante du run­ning

L'Orne Combattante (FL) - - SPORTS -

Plan Vi­gi­pi­rate oblige, les di­ri­geants des Fou­lées cha­nu­siennes ont dû se ré­soudre à re­pen­ser le tra­cé du par­cours de leur course. « Le cir­cuit me semble moins dur », évoque le pré­sident Thier­ry Hé­bert. Mais ce n’est pas le seul chan­ge­ment. « On a aus­si chan­gé de date au ca­len­drier car on était en concur­rence avec Alen­çon - Mé­da­vy. Et cette an­née on se re­trouve sur le même week-end avec Man­tilly. C’est re­gret­table », es­time le chef de file des Fou­lées cha­nu­siennes. « Ce se­rait bien si on pou­vait ca­ler une date et s’y te­nir, es­père l’in­té­res­sé. Avec cent vingt-cinq en­ga­gés nous sommes un peu en de çà des an­nées pré­cé­dentes. Mais ça reste une belle jour­née. Sur­tout avec le so­leil. »

Un nou­veau par­cours plus court

Concer­nant l’épreuve, les or­ga­ni­sa­teurs ont conser­vé un cir­cuit, mais de cinq ki­lo­mètres seule­ment, « pour don­ner de l’ani­ma­tion à la course », confesse Thier­ry Hé­bert. Il a été exau­cé. Avec le ca­va­lier seul du jeune Ga­néa qui a pris les de­vants d’en­trée, sans ja­mais se re­tour­ner.

Vain­queur des cinq ki­lo­mètres, Va­len­tin Le­noir s’est pris au jeu des hommes de tête. « Je n’avais rien pré­vu en ve­nant à Cha­nu. J’ai même cru que Yo­han Ha­mel était en­ga­gé sur une seule boucle. Alors j’ai sui­vi le train », s’éton­nait le jeune li­cen­cié de Flers/Condé ath­lé­tisme.

Une course in­ter­na­tio­nale

Du cô­té des as, le jeune Ga­néa a fait un ca­va­lier seul. « Il a fait sa course tout seul », ré­vé­lait Yo­han Ha­mel. Le triple vain­queur en titre de l’épreuve ac­cu­sait 1’50’’ sur Da­niel Ga­néa en fran­chis­sant la ligne. À peine mar­qué par l’ef­fort, le jeune mol­dave di­sait dans un fran­çais ap­proxi­ma­tif avoir, « ai­mé le par­cours. Il y a des bosses, c’est dur. C’est bien. » Ce que confir­mait son père en­traî­neur - ma­na­ger. « On vient cou­rir en Nor­man­die parce que sur Pa­ris y a trop de pol­lu­tion. Ici c’est val­lon­né. Il faut être fort pour ga­gner. » Les concur­rents et les spec­ta­teurs ont pu ap­pré­cier.

Chez les fé­mi­nines, Léa­har­na Mard­sen a re­trou­vé son titre qu’elle avait dû lais­ser l’an der­nier, car non en­ga­gée. « C’est ma troi­sième par­ti­ci­pa­tion. C’est tou­jours au­tant val­lon­né, et un peu dur. Mais ça va, souf­flait la Fran­co-An­glaise. Ça monte tou­jours au­tant ici. Mais je suis très contente de mon chro­no », concluait-elle dans un grand sou­rire.

Cla­ra Hé­lie (Flers/Condé ath­lé­tisme) vain­queur fé­mi­nine des 5 km.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.