Mas­ca­ret !

L'Orne Combattante (FL) - - LOISIRS -

Le Mont Saint-Mi­chel, va re­de­ve­nir une île, à la fin du mois, le jeu­di 27 et le ven­dre­di 28 (co­ef­fi­cient 110). Aux équi­noxes, l’ar­ri­vée de la mer au Mont Saint-Mi­chel et le long des ri­vages, dans le fond de la baie, est tou­jours, pour le vi­si­teur, un grand mo­ment d’émo­tion. « Émer­veille­ment, stu­pé­fac­tion » re­viennent sou­vent quand on de­mande aux tou­ristes leurs im­pres­sions. Lors des grandes ma­rées d’équi­noxe, ils se re­groupent sur cinq sites re­mar­quables, cé­lèbres pour leurs points de vue sur la baie. Ils do­minent les fleuves re­mon­tés par le mas­ca­ret, ap­pe­lé lo­ca­le­ment « La barre ».

Le Coues­non

Le meilleur poste d’ob­ser­va­tion est si­tué - Quai des Fa­nils - Le mas­ca­ret ar­rive au pied du Mont, 1 h 45, avant la haute mer. Puis le cou­rant d’eau se di­vise en deux. La mer re­monte le fleuve, bras Ouest, jus­qu’au bar­rage. Une autre par­tie de la masse d’eau s’en­gouffre dans un ruis­seau qui cein­ture le Mont Saint-Mi­chel et re­couvre dans le bras Est du Coues­non. Puis le mas­ca­ret passe sous la pas­se­relle, à l’en­droit où les na­vettes s’ar­rêtent. Spec­tacle ga­ran­ti, une bonne de­mie - heure, après le pas­sage de la mer aux Fa­nils. Il est conseillé de se rendre au Bar­rage. La mer entre, fu­rieuse, dans le ca­nal, dans un pa­nache d’écume, lors de l’ou­ver­ture des vannes. En une heure, il faut sto­cker jus­qu’à un mil­lion de mètres cubes d’eau, re­lâ­chés, dans la baie, six heures plus tard.

Pointe du Grouin

La Pointe du Grouin du Sud, si­tuée à Vains - Saint-Léonard, est l’un des hauts lieux pa­no­ra­miques de la baie. Des cen­taines de tou­ristes et de lo­caux s’y pressent, lors des grandes ma­rées d’équi­noxe. Lorsque la Sée et la Sé­lune longent le ri­vage, ce qui est le cas ac­tuel­le­ment, le spec­tacle est ma­gni­fique, gran­diose. Le flot ar­rive à Saint-Léonard, 1 h 30, avant la haute mer.

Roche-Tho­rin

Roche - Tho­rin, à Cour­tils : en­core un beau site, si­tué en bor­dure de pré - sa­lé, à dé­cou­vrir. Ar­ri­vée du flot, 1 h 15, avant la haute mer.

Ponts de Pon­tau­bault et de Mar­cey

Aux ponts de Pon­tau­bault et de Mar­cey, le mas­ca­ret se res­serre et forme une onde qui re­prend de la force, che­vau­chée par­fois par des kayaks. Pas­sage sous les arches des ponts, 30 mi­nutes, en­vi­ron, avant la haute mer. Ho­raires des Grandes ma­rées en baie du Mont Saint Mi­chel 26 mai - Haute mer 7 h 52 et 20 h 15, co­ef­fi­cients 102 et 106, 27 mai - Haute mer 8 h 37 et 20 h 58, co­ef­fi­cients 109 et 110, le Mont re­de­vient une île, 28 mai - Haute mer 9 h 20 et 21 h 40, Co­ef­fi­cients 110 et 109, le Mont re­de­vient une île, 29 mai - Haute mer 10 h 03 et 22 h 21, co­ef­fi­cient 105 et 101.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.