Leur pro­jet im­pri­mé en 3D

L'Orne Combattante (FL) - - LA FERTÉ ET SON PAYS -

Les jeu­di 30 mars et 6 avril, des élèves du ly­cée des An­daines étaient aux Bains Douches Nu­mé­riques à Flers pour im­pri­mer en 3D leurs cap­teurs mé­téo­ro­lo­giques.

Le ly­cée des An­daines pos­sède des ruches et la ré­colte de cette an­née a été faible. Dans le cadre de l’ac­com­pa­gne­ment per­son­na­li­sé, des élèves de 1re S tra­vaillent sur les ruches et la mé­téo. Ils se de­mandent si les condi­tions cli­ma­tiques in­fluencent les ré­coltes de miel, et à cette fin, ils conçoivent et fa­briquent des cap­teurs mé­téo pour les ins­tal­ler près des ruches. Ce pro­jet a été sé­lec­tion­né pour faire par­tie des Par­cours Cultu­rels Scien­ti­fiques 2016-2017. Les ac­ti­vi­tés et les dé­pla­ce­ments as­so­ciés au pro­jet sont pris en charge par Re­lais d’sciences en par­te­na­riat di­rect avec la Ré­gion Nor­man­die et le Rec­to­rat.

Un pre­mier groupe tra­vaillant sur le plu­vio­mètre s’est ren­du à Flers le 30 mars, le 2e groupe tra­vaillant sur l’ané­mo­mètre y est al­lé le 6 avril. L’ob­jec­tif était de dé­cou­vrir ce tiers lieu ou­vert à tous et ce que l’on peut y faire (Fablab, co­wor­king, salle de réunion, net­wor­king in­ter­net très haut dé­bit), mais sur­tout d’y im­pri­mer les dif­fé­rentes pièces des cap­teurs mé­téo. Les élèves étaient en­ca­drés par leurs pro­fes­seurs de sciences : Ar­naud Vet­tier et Syl­vie Tur­can.

8 h d’im­pres­sion

« Nous avons vi­si­té le FabLab pour voir où sont fa­bri­quées nos pièces, ex­pliquent les élèves. C’est un la­bo­ra­toire de fa­bri­ca­tion nu­mé­rique où cha­cun peut ve­nir réa­li­ser son pro­jet en uti­li­sant les di­vers ou­tils dis­po­nibles : bro­deuse nu­mé­rique, frai­seuse nu­mé­rique, dé­cou­peuse vi­nyle (pour faire des au­to­col­lants ou des flo­cages pour tis­su), dé­cou­peuse la­ser (pour gra­ver et cou­per dif­fé­rentes ma­tières comme le cuir, le plexi­glass, le bois…) coin élec­tro­nique de base (poste à sou­der, bread­board, ar­dui­no, os­cil­lo­scope,…) et im­pri­mante 3D ».

Jé­rôme Le­vée, l’ani­ma­teur, a ex­pli­qué comment fonc­tionnent ces ma­chines avec dé­mons­tra­tion à l’ap­pui. Les élèves ont ré­cu­pé­ré les pièces qu’ils avaient des­si­nées en 3D sur or­di­na­teur et que Jé­rôme avait dé­jà im­pri­mées. Les dé­lais d’im­pres­sion sont très longs : 8 h pour la to­ta­li­té du pro­jet plu­vio­mètre. « Il nous reste à les as­sem­bler et les mo­di­fier si né­ces­saire pour pla­cer en­suite nos cap­teurs près des ruches » pré­cisent les ly­céens.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.