Plus qu’un ser­vice pour Fa­milles ru­rales

De­puis de nom­breuses an­nées, l’association Fa­mille ru­rales d’Athis s’est lan­cée dans le por­tage des re­pas à do­mi­cile. Ce­la oc­cupe deux postes à temps plein.

L'Orne Combattante (FL) - - ATHIS ET SON PAYS - Guy Val­lée

Athis-de-l’Orne.

Le por­tage des re­pas à do­mi­cile de l’association Fa­milles ru­rales est un ser­vice im­por­tant qui né­ces­site l’em­ploi de deux per­sonnes à plein-temps.

C’est beau­coup plus qu’un ser­vice que rend l’association, c’est l’éta­blis­se­ment d’un contact hu­main cha­leu­reux entre les clients et les em­ployées qui passent trois fois la se­maine li­vrer les re­pas.

« Nous sommes très at­ten­dus et c’est vrai que les contacts s’éta­blissent au fil du temps. Nous pas­sons ré­gu­liè­re­ment et nous pou­vons nous rendre compte s’il y a un pro­blème chez la per­sonne qui peut même al­ler jus­qu’à nous de­man­der de pe­tits ser­vices que l’on rend dans la me­sure du pos­sible. Cer­tains nous at­tendent pour nous of­frir un ca­fé. Ce contact hu­main est très im­por­tant. Nous ap­por­tons les re­pas, mais aus­si une pré­sence pour cer­tains qui sont seuls chez eux. Ça per­met de rompre une cer­taine so­li­tude » in­siste Ch­ris­telle Cha­ron.

C’est à l’uni­té cu­li­naire de Flers que sont pré­pa­rés les re­pas li­vrés par l’association athi­sienne. Au­pa­ra­vant, Ch­ris­telle Cha­ron, et sa col­lègue, tra­vaille sur les com­mandes au bureau de l’association, le mar­di et le jeu­di. Il s’agit d’en­re­gis­trer le nombre de re­pas et de prendre en compte les éven­tuels chan­ge­ments de li­vrai­son en cas d’ab­sence du do­mi­cile ain­si que la ges­tion du cour­rier de l’association.

Les re­pas pour deux jours

« Ce­la de­mande au moins une heure à une heure trente chaque jour. Nous avons un nou­veau lo­gi­ciel qui est di­rec­te­ment connec­té à la cui­sine » ex­plique Ch­ris­telle Cha­ron.

Une fois le vé­hi­cule ins­tal­lé sur le quai de dé­part de l’uni­té cu­li­naire flé­rienne, com­mence la pré­pa­ra­tion de la tour­née avec l’ins­tal­la­tion des re­pas dans le vé­hi­cule ré­fri­gé­ré à une tem­pé­ra­ture entre 0 et 6°C maxi­mum. Les me­nus sont im­po­sés mais il y a pos­si­bi­li­té de choi­sir en fonc­tion des goûts de cha­cun. Ce­la est dé­ci­dé dès le dé­but du ser­vice. Tout est cui­si­né sur place, à Flers au jour le jour. Le dé­lai de consom­ma­tion des re­pas est de 5 jours maxi­mum.

« Nous li­vrons une cin­quan­taine de clients à chaque fois, le lun­di, le mer­cre­di et le ven­dre­di. Ce­la peut mon­ter jus­qu’à 80 voire 100 prin­ci­pa­le­ment à Flers et les com­munes aux alen­tours. Les re­pas sont li­vrés pour deux jours et pour trois, le ven­dre­di. Je les place di­rec­te­ment dans le ré­fri­gé­ra­teur. »

Au fil du temps, de nom­breux contacts se sont éta­blis entre les em­ployées de Fa­mille ru­rales et leurs clients.

À l’oc­ca­sion du re­por­tage, nous avons ren­con­tré Yvette Fé­ré, une Flé­rienne qui ap­pré­cie ce ser­vice de por­tage des re­pas qu’elle uti­lise de­puis quatre ans.

« Le por­tage des re­pas, c’est plus simple à gé­rer. Vous n’avez pas à cui­si­ner, sim­ple­ment ré­chauf­fer. Ça per­met aus­si d’avoir de la vi­site et d’avoir un peu de conver­sa­tion avec Ch­ris­telle. »

Les per­sonnes in­té­res­sées par le ser­vice des por­tages des re­pas doivent contac­ter Fa­milles ru­rales, rue des Dé­por­tées, à Athis. Tél. 02.33.96.17.01 ou 06.03.05.48.59.

Ci-des­sus Ch­ris­tèle Cha­ron, l’une des deux sa­la­riées de Fa­milles ru­rales d’Athis, au dé­part de l’uni­té cu­li­naire de Flers. Ci-des­sous, Ch­ris­telle Cha­ron avec une cliente, Yvette Fer­ré.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.