Quand trois ar­ti­sans s’unissent pour une bou­tique

L'Orne Combattante (FL) - - PUTANGES ET SON PAYS - C.R.

Pu­tanges-Pont-Ecre­pin.

« À notre connais­sance, c’est une pre­mière dans la ré­gion. » Fa­brice La­caine est plom­bier-chauf­fa­giste de­puis 5 ans à Pu­tanges. Avec Jor­dan Maillot (SAS Maille­lec) im­plan­tée à Guê­prei de­puis 2 ans et Ch­ris­tophe Du­creux, me­nui­sier aux Ro­tours de­puis 2 ans éga­le­ment, il a eu l’idée de s’as­so­cier pour mon­ter un ma­ga­sin d’ex­po­si­tion à Pu­tanges-PontE­cre­pin.

Un in­ter­lo­cu­teur, trois corps de mé­tiers

« J’y avais pen­sé pour moi, mais ça re­pré­sen­tait une charge et des contraintes trop im­por­tantes », ex­plique Fa­brice La­caine. Le plom­bier a évo­qué le su­jet avec deux autres ar­ti­sans et « tout de suite, ça les a bran­chés ». Les trois ar­ti­sans ont plan­ché sur le pro­jet pen­dant 3 mois et la bou­tique va ou­vrir dès jeu­di soir en lieu et place du ma­ga­sin de fleurs fer­mé de­puis quelque temps, place de la Mai­rie à Pu­tanges.

L’ob­jec­tif ? « Per­mettre aux per­sonnes in­té­res­sées d’avoir un in­ter­lo­cu­teur pour trois corps d’état, et pou­voir exé­cu­ter des chan­tiers au­tour de Pu­tanges », pour­suit Fa­brice La­caine. « Si une per­sonne ne connaît per­sonne, elle trou­ve­ra, grâce à notre vi­trine, dif­fé­rents corps de se­cond oeuvre : plom­bier-chauf­fa­giste, élec­tri­cien, pla­quiste et me­nui­sier », pour­suit Jor­dan Maillot. « On re­cherche avant tout le ser­vice de proxi­mi­té pour per­mettre une in­ter­ven­tion ra­pide. »

Autre point im­por­tant pour les trois ar­ti­sans, « per­mettre le main­tien d’un com­merce, d’une vie lo­cale. Ça fe­ra vivre le bourg. »

Quel in­té­rêt ? « On es­père que ça va nous ap­por­ter plus de tra­vail aus­si, parce qu’une telle ins­tal­la­tion a un coût. »

Que pour­ra-t-on y trou­ver ? Une pré­sen­ta­tion de salles de bains, de chau­dières, de mo­dèles de prises d’éclai­rage, de ra­dia­teurs élec­triques, de me­nui­se­ries, de fe­nêtres, de par­quets, de re­vê­te­ments de sols, de ter­rasses… « et nou­veau­tés que nous pour­rons trou­ver chez nos four­nis­seurs. »

Pour l’ins­tant, les horaires ne sont pas réel­le­ment dé­fi­nis. « Nous n’avons pas trop eu le temps de nous pen­cher sur le pro­blème ; mais ça se­ra ou­vert le sa­me­di et le jeu­di. En­suite, nous af­fi­ne­rons pour per­mettre aux clients de nous trou­ver. » Le trio n’ex­clut pas, dans un deuxième temps, d’ou­vrir sur des horaires plus larges. « Mais pas avant l’an­née pro­chaine. »

Fa­brice La­caine, Ch­ris­tophe Du­creux et Jor­dan Maillot sou­haitent pou­voir pré­sen­ter cer­tains équi­pe­ments dans leur bou­tique de dé­mons­tra­tion qui ou­vri­ra ce jeu­di 4 mai.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.