L’hô­pi­tal de Flers condam­né après une er­reur de diag­nos­tic

L'Orne Combattante (FL) - - BOCAGE SUISSE NORMANDE - B.M.

Le centre hos­pi­ta­lier Mo­nod de Flers a été condam­né, le 5 mai, à ver­ser près de 50.000 eu­ros à la fa­mille d’un pa­tient dé­cé­dé après son hos­pi­ta­li­sa­tion. Le tri­bu­nal ad­mi­nis­tra­tif de Caen a no­tam­ment re­pro­ché à l’équipe mé­di­cale son diag­nos­tic « d’al­coo­lisme », éta­bli à tort, qui a alors af­fec­té la prise en charge du père de fa­mille âgé de 48 ans.

Flers.

Dans leur dé­li­bé­ré, les juges re­lèvent plu­sieurs man­que­ments dans le sui­vi mé­di­cal du pa­tient, ren­tré chez lui « de ma­nière pré­coce », moins de 24 heures après une pre­mière in­ter­ven­tion chi­rur­gi­cale.

En mai 2012, Alain Vac­que­rel est hos­pi­ta­li­sé en rai­son de dou­leurs très vio­lentes au ni­veau du moi­gnon de sa jambe droite, dont il a été am­pu­té à l’âge de seize ans. Seule­ment, l’opé­ra­tion ef­fec­tuée n’y change rien et les dou­leurs gagnent le ventre du pa­tient, quelques jours plus tard. Il est à nou­veau hos­pi­ta­li­sé en ur­gence une se­maine après. Pla­cé en co­ma ar­ti­fi­ciel, il meurt le len­de­main après avoir fait trois ar­rêts car­diaques.

Lors de sa der­nière hos­pi­ta­li­sa­tion, trois diag­nos­tics dif­fé­rents ont été éta­blis, dont ce­lui d’une pan­créa­tite ai­guë. Pour l’ex­pert en charge du dos­sier, « le sé­rieux du ta­bleau cli­nique » a été re­con­nu tar­di­ve­ment, mal­gré une évo­lu­tion de l’état du pa­tient « très aty­pique ». Sur­tout, les exa­mens bio­lo­giques au­raient dû pous­ser l’équipe mé­di­cale à « in­fir­mer » le diag­nos­tic d’al­coo­lisme, alors contes­té par la fa­mille d’Alain Vac­que­rel. Un diag­nos­tic « dé­faillant » En dé­pit de leur « ca­rac­tère aber­rant », les ré­sul­tats de ces exa­mens n’ont été « ni men­tion­nés, ni dis­cu­tés, ni ex­ploi­tés » par les mé­de­cins, re­lève l’ex­pert. L’équipe mé­di­cale est donc pas­sée à cô­té du pur­pu­ra throm­bo­pé­nique dont souf­frait en fait leur pa­tient : « une ma­la­die rare, mais fa­cile à re­pé­rer ».

Dans son dé­li­bé­ré, le tri­bu­nal ad­mi­nis­tra­tif a poin­té du doigt « une dé­faillance dans le diag­nos­tic » pour mettre en cause la res­pon­sa­bi­li­té du centre hos­pi­ta­lier, fau­tif. Outre les 48.000 eu­ros ver­sés à la femme et aux en­fants du pa­tient dé­cé­dé en ré­pa­ra­tion de leur pré­ju­dice, l’hô­pi­tal de Flers a éga­le­ment été condam­né à leur payer 1.500 eu­ros pour leurs frais de jus­tice.

Lors de l’au­dience, la fa­mille de la vic­time avait de­man­dé à la jus­tice de condam­ner l’hô­pi­tal à leur ver­ser plus de 360.000 eu­ros.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.