Accueil spé­cial pour 19 in­ternes

L'Orne Combattante (FL) - - BOCAGE SUISSE NORMANDE -

Du 2 mai au 2 no­vembre, 19 in­ternes en mé­de­cine in­tègrent le centre hos­pi­ta­lier de Flers. Du­rant ces six mois, ils se­ront en stage et vont consti­tuer un pré­cieux ren­fort pour l’éta­blis­se­ment.

Cons­cients de l’in­té­rêt que re­pré­sente ce ren­fort pour l’hô­pi­tal et pour le ter­ri­toire, Jacques-Mo­nod et Flers Ag­glo ont dé­ci­dé, pour la deuxième an­née consé­cu­tive, de ré­ser­ver à ces in­ternes un accueil qui se veut par­ti­cu­liè­re­ment cha­leu­reux. Mar­di 2 mai, après une pe­tite cé­ré­mo­nie à l’hô­pi­tal, une pré­sen­ta­tion de ses dif­fé­rents ser­vices, les in­ternes ont ef­fec­tué un cir­cuit en bus pour vi­si­ter l’es­pace mu­tua­li­sé de santé de Mes­sei, le centre aqua­tique Cap’flo, les Bains douches, le parc du châ­teau de Flers, le mu­sée, le mont de

Cerisy, le Fo­rum.

Après cette jour­née bien rem­plie, les in­ternes avaient ren­dez-vous au Be­verl’Inn de Flers pour une pe­tite ré­cep­tion avant « d’al­ler boire un verre en ville ». Mal­heu­reu­se­ment, tous n’ont pas pu prendre part à cette soi­rée fes­tive car cer­tains étaient re­te­nus par leur tra­vail.

In­ter­ro­gé sur sa vi­sion de Flers et ses alen­tours, Xa­vier,

de Caen, a dit : « Le bo­cage, c’est vrai­ment très beau. Le seul vrai pro­blème, c’est que Flers est un peu loin des gros centres. Mais la ré­gion a un cô­té at­trac­tif et il y a pas mal d’ac­ti­vi­tés spor­tives ». Une autre in­terne, Elo­die, de Caen, connais­sait Flers de­puis plus long­temps. En stage de­puis six mois, elle confie : « Je vois les qua­li­tés du ter­ri­toire ».

Clé­mence, de Tours, Ma­rion, de Rennes, Léa et Elo­die, de Caen et Xa­vier, de Lille, étaient pré­sents lors de cette ré­cep­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.