Le Flé­rien Ber­nard Al­lays en dé­di­cace

L'Orne Combattante (FL) - - FLERS ET SON PAYS -

Sa­me­di 6 mai, l’écri­vain Ber­nard Al­lays était à la li­brai­rie Quar­tier libre, rue de la Boule, à Flers, pour dé­di­ca­cer son pre­mier ro­man, Le goût des ruines.

L’au­teur flé­rien ra­conte la vie de Si­mon, un li­braire fa­ti­gué de son exis­tence qui dé­cide de tout quit­ter pour re­trou­ver quelque chose de na­tu­rel. Le pro­ta­go­niste dé­cide de rompre avec une vie trop ba­nale dont il est dé­çu et or­ga­nise son dé­part mais des évé­ne­ments par­ti­cu­liers viennent le per­tur­ber. L’au­teur met en lu­mière un état de dé­ta­che­ment qui pour­rait bas­cu­ler dans quelque chose de très noir et triste, tout en y mé­lan­geant une in­trigue com­plexe.

Un ro­man tout pu­blic

Pu­blié en mars 2017, l’idée a mû­ri pen­dant long­temps mais l’écri­ture s’est faite en seule­ment quelques mois. Ber­nard Al­lays vou­lait ra­con­ter l’histoire d’une per­sonne ayant une vie à la­quelle le lec­teur peut fa­ci­le­ment s’iden­ti­fier. C’est un ro­man qui s’adresse à tout pu­blic avec un thème contem­po­rain. La pro­blé­ma­tique in­té­resse beau­coup les jeunes qui sont sou­vent en pleine ré­flexion sur leur ave­nir, avec une mul­ti­tude de choix à faire.

L’au­teur est né à Ha­ze­brouck, dans le Nord. Après avoir fait des études de lettres, il est de­ve­nu pro­fes­seur de fran­çais. Il en­seigne ac­tuel­le­ment au ly­cée Jean-Gué­hen­no, à Flers.

Les pre­miers re­tours sur son ro­man ne se sont pas fait at­tendre de la part de ses élèves qui ont été ra­vis. Ber­nard Al­lays a ren­con­tré une quin­zaine de lec­teurs, tous ont été pris par l’histoire et ont ai­mé l’écri­ture.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.