Des élèves ban­quiers parlent du rap­port à l’ar­gent chez les mu­sul­mans

L'Orne Combattante (FL) - - FLERS ET SON PAYS -

Ils sont ve­nus en che­mise et cra­vate, avec leur ha­bit de tra­vail, et ont re­ti­ré leurs chaus­sures pour s’as­seoir et dis­cu­ter. Jeu­di 4 mai, une di­zaine d’élèves du BTS banque ont ren­con­tré des re­pré­sen­tants de l’Ami­cale fran­co-turque de Flers, dans la mos­quée, au Pont-Fé­ron.

Ils ont échan­gé avec le pré­sident de l’ami­cale, Bi­li­ci Sel­cuk, le vice-pré­sident, Su­bay Sa­hin, et l’imam, Vey­sel Ce­le­bi.

Pour San­drine Ma­hier-Le­fran­çois, en­sei­gnante BTS banque au ly­cée Jean-Gué­hen­no de Flers, cette vi­site pour­sui­vait un but : « Les élèves qui sont là ce ma­tin sont ve­nus pour com­prendre le rap­port du monde mu­sul­man à l’ar­gent. Ils sont là pour com­prendre quelle re­la­tion une fa­mille mu­sul­mane peut avoir avec l’ar­gent ».

De­vant les élèves, Su­bay Sa­hin et Bi­li­ci Sel­cuk ont tra­duit les propos de l’imam qui pré­ci­sait sa vi­sion du rap­port qu’un mu­sul­man doit conser­ver avec l’ar­gent : « On ne se dit pas que l’ar­gent est sale ou im­pur. Il faut in­ves­tir dans ce mon­de­là pour l’autre monde, c’est-àdire es­sayer d’avoir des ob­jec­tifs tout en gar­dant sa foi ».

À la fin de cette ren­contre, Su­bay Sa­hin a in­ci­té ces ban­quiers en de­ve­nir à « prendre le temps de connaître la per­sonne » qu’ils au­ront en face d’eux dans l’exer­cice de leur mé­tier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.