Les élec­teurs du canton se re­portent sur le bul­le­tin Ma­cron

Dans l’an­cien canton de Mes­sei, Ma­rine Le Pen ne joue plus les pre­miers rôles, contrai­re­ment au pre­mier tour. Ma­cron est pre­mier par­tout, sauf à Dom­pierre.

L'Orne Combattante (FL) - - FLERS ET SON PAYS -

Alors qu’ils avaient pla­cé Ma­rine Le Pen en tête du pre­mier tour dans sept com­munes de l’an­cien canton de Mes­sei, les élec­teurs qui se sont ren­dus aux urnes, di­manche 7 mai, pour le se­cond tour de l’élec­tion pré­si­den­tielle, ont fait battre la can­di­date de l’ex­trême droite.

Dans toutes les com­munes ou presque, Em­ma­nuel Ma­cron, can­di­dat d’En Marche !, ar­rive en pre­mière po­si­tion. Il n’y a guère que les élec­teurs de Dom­pierre pour pla­cer les deux fi­na­listes à égalité avec 122 voix cha­cun.

Cette tendance peut être fa­ci­le­ment ex­pli­quée. Le canton de Mes­sei a vé­cu la même dy­na­mique que l’en­semble du pays. Les élec­teurs des autres can­di­dats du pre­mier tour ont plu­tôt re­por­té leurs suf­frages en fa­veur de l’an­cien mi­nistre qui vient, à 39 ans, d’être élu pré­sident de la Ré­pu­blique.

En cu­mu­lant l’en­semble des suf­frages ex­pri­més en fa­veur des deux can­di­dats dans l’en­semble de l’an­cien canton de Mes­sei, on ob­tient 2 524 voix pour Em­ma­nuel Ma­cron et 1 727 pour Ma­rine Le Pen. Ces deux chiffres montrent que la pré­sence de la can­di­date sou­te­nue par le Front na­tio­nal dans les urnes reste forte mal­gré une fin de cam­pagne mar­quée par une mau­vaise pres­ta­tion au dé­bat et un dé­pla­ce­ment à Reims com­pli­qué. Car si le canton a clai­re­ment fait bar­rage à Ma­rine Le Pen, les thèses fron­tistes res­tent, semble-t-il, pré­sentes dans les es­prits d’une grande pro­por­tion d’élec­teurs.

Sur 4 251 élec­teurs ayant ex­pri­mé un choix dans ce canton, Ma­rine Le Pen a at­ti­ré tout de même 40,6 % des suf­frages. Em­ma­nuel Ma­cron a re­cueilli 59,3 % des voix. Sur 5 982 élec­teurs ins­crits sur les listes élec­to­rales, 1 153 per­sonnes n’ont pas fran­chi la porte de leur bu­reau de vote ; soit une abs­ten­tion de 19,2 %.

Les votes blancs et nuls cu­mu­lés re­pré­sentent 9,7 %.

S’il est en tête, no­tam­ment à Saires-la-Ver­re­rie avec 67,70 % des suf­frages ex­pri­més, le nou­veau pré­sident de la Ré­pu­blique de­vra, sans doute, mettre une at­ten­tion toute par­ti­cu­lière à écou­ter le sen­ti­ment d’aban­don, très fort, qui gronde dans les can­tons ru­raux comme ce­lui de Mes­sei.

T.G.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.