Ve­nez pous­ser la chan­son­nette

L'Orne Combattante (FL) - - LOISIRS - A.C.

Pour pous­ser la chan­son­nette, il suf­fit de pous­ser la porte. Di­manche 14 mai, à 15 h 30, Jacques Heu­zé at­tend les chan­teurs ama­teurs pour un mo­ment qu’il es­père sans fausse note !

À 65 ans, le dé­pan­neur de té­lé­vi­sions à la re­traite or­ga­nise di­manche 14 mai un après-mi­di de chant, à Cu­ley-le-Pa­try. Fan de mu­sique et de chan­sons en tous genres, il a dé­jà réuni au­tour de lui une di­zaine de chan­teurs ama­teurs.

« Il n’y a rien à ga­gner »

« Je fais par­tie du co­mi­té des fêtes de Cu­ley-le-Pa­try et je re­gret­tais qu’il n’y ait ja­mais d’évé­ne­ments au­tour de la mu­sique. Alors, de­puis deux ans, j’in­vite un mu­si­cien pro­fes­sion­nel, Max Le­clerc, à ve­nir se pro­duire dans la salle des fêtes. Le pro­blème, c’est que l’ini­tia­tive était pri­vée. Mon porte-mon­naie n’a pas ai­mé », dé­taille-t-il avec hu­mour. Alors il a une idée : faire

ap­pel à des chan­teurs bé­né­voles. « Ve­nez chan­ter une ou deux chan­sons, ce que vous vou­lez, celle qui vous plaît. […] Ce n’est sur­tout pas un concours de chant, c’est tout le contraire, c’est presque fa­mi­lial. Il n’y a rien à ga­gner si ce n’est une crêpe et un ca­fé. » Lui aus­si pren­dra le mi­cro : « Je vais ten­ter de chan­ter Arm­strong, de Claude Nou­ga­ro, car je chante très mal ». A cap­pel­la, ac­com­pa­gné à la gui­tare ou sur une bande-son, li­vrets avec les pa­roles glis­sés sur les tables, Jacques Heu­zé ne rêve que d’une chose : que tout le monde chante.

in­vite Jacques Heu­zé.

« Di­manche 14 mai, ve­nez chan­ter, ce que vous vou­lez, ce qui vous plaît ! »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.