Une bal­lade gour­mande al­liant dé­cou­vertes vi­suelles et gus­ta­tives

L'Orne Combattante (FL) - - SUISSE NORMANDE -

Ins­pi­rés par leurs ho­mo­logues belges, les membres de l’as­so­cia­tion pour la pro­mo­tion du che­val de trait en Suisse nor­mande ont pro­po­sé, di­manche 30 avril, une ba­lade gour­mande dans les hau­teurs de Curcy-sur-Orne.

Da­niel Mo­rel, pré­sident de l’as­so­cia­tion, était ra­vi d’ac­cueillir ses amis co­chers et ca­va­liers qui avaient tous pour point com­mun : la pas­sion pour les che­vaux de traits.

50 ran­don­neurs

« Il s’agit d’une pre­mière édi­tion et pour l’oc­ca­sion nos amis belges, chez qui nous avions as­sis­té à ce même type de ma­ni­fes­ta­tion, sont ve­nus et ont te­nu à par­ti­ci­per à cette ba­lade gour­mande », a ex­pli­qué le pré­sident.

Aux guides de leurs at­te­lages de cobs nor­mands, ils sont par­tis pour un pé­riple de 12 km avec, à leur bord, des ran­don­neurs ve­nus spé­cia­le­ment pour une ba­lade en ca­lèche.

4 haltes gour­mandes

En pa­ral­lèle, 50 ran­don­neurs pé­destres ont pris la route, di­rec­tion les ha­meaux le Val, la Tou­raille, la Plan­quette, le Fres­naye ou en­core la Mé­tai­rie bor­dant le bourg du vil­lage qui s’étend sur 13,57 km². Les ran­don­neurs pé­destres étaient me­nés par Ma­rie-Thé­rèse, guide bé­né­vole de l’of­fice du tou­risme de Suisse nor­mande tan­dis que les ran­don­neurs pé­destres étaient gui­dés par un jeu de flé­chage leur per­met­tant d’al­ler à leur rythme jusque dans les contrées de Curcy-sur-Orne.

« Au fil de la ba­lade, nous avons ins­tal­lé quatre stands de dé­gus­ta­tion de pro­duits avec des ques­tion­naires sol­li­ci­tant la culture et les connais­sances gus­ta­tives de chaque par­ti­ci­pant », conti­nue Da­niel Mo­rel. « D’ailleurs, John et Jean-Fran­çois et leurs épouses, Émi­lie et Bé­né­dicte, les re­pré­sen­tants de l’as­so­cia­tion Les Ar­den­nais belges tiennent leur stand dé­dié à la Bel­gique. Ils sont très im­pli­qués et, de­puis hier, ils ont pré­pa­ré leur plat ty­pique. Pour une ques­tion d’or­ga­ni­sa­tion, les ran­don­neurs pé­destres et les ran­don­neurs équestres sont par­tis en sens op­po­sé afin qu’ils se croisent lors de la randonnée. »

Le pre­mier stand vi­sait à re­con­naître trois bois­sons ty­piques de la ré­gion à sa­voir le jus de pomme, le cidre fraî­cheur et le poi­ré ain­si que trois fro­mages de bre­bis fa­bri­quée à Curcy-surOrne.

Les us et cou­tumes belges

Quelques ki­lo­mètres plus tard, au se­cond stand, tou­jours pour le plai­sir des pa­pilles, il fal­lait re­con­naître trois sortes de soupes telles que la tra­di­tion­nelle soupe à l’oi­gnon, la soupe d’or­tie et une soupe de po­ti­ron ain­si que les confi­tures de gro­seille, de pis­sen­lit et de pomme ci­tron confec­tion­nées par Ge­ne­viève, un membre de l’as­so­cia­tion ve­nue de Sain­teOp­por­tune.

Au troi­sième ar­rêt, au bout de sept bons ki­lo­mètres, il fal­lait faire ap­pel à ses connais­sances en ma­tière de che­vaux de trait, en si­tuant l’ori­gine de cer­taines races comme l’ar­den­nais, l’auxois, le bou­lon­nais ou en­core le mu­las­sier ori­gi­naire de la ré­gion poi­te­vine. Les races cob nor­mand, bre­ton et per­che­ron n’ayant au­cun se­cret pour les ran­don­neurs.

Pour fi­nir le pé­riple, les ran­don­neurs à pied ont pu dé­cou­vrir un plat ty­pique du sud Bel­gique, la touf­faye à base de pommes de terre et de sau­cisses ain­si que quelques sortes de bières, bras­sées en Bel­gique. Pen­dant la dé­gus­ta­tion, 10 ques­tions au­tour des us et cou­tumes belges étaient po­sées. Du cô­té des ran­don­neurs équestres, les stands étaient donc ap­pré­hen­dés dans l’autre sens, ils ont com­men­cé par la dé­gus­ta­tion de touf­faye pour fi­nir par le test au­tour du fro­mage et des cidres.

De re­tour à la salle des fêtes, près de 100 convives étaient at­ten­dus pour le re­pas au cours du­quel le dé­pouille­ment des ques­tion­naires a été ef­fec­tué. Le pre­mier prix re­vient à Jo­siane, cur­çoise d’ori­gine et Claude Le­tel­lier, son ma­ri, ha­bi­tants dans la Manche. Les ga­gnants se sont vus re­mettre une coupe ain­si qu’un co­lis de 5 kg de porc. Les par­ti­ci­pants à pied et à che­val ont été conquis à l’una­ni­mi­té par l’or­ga­ni­sa­tion glo­bale et par l’ori­gi­na­li­té de la ma­ni­fes­ta­tion, tant par les points de vue et pay­sages que par les dé­cou­vertes cu­li­naires ren­con­trés lors de cette ba­lade, bien sûr le so­leil a man­qué un peu.

À l’is­sue du re­pas do­mi­ni­cal, sous plu­sieurs averses, quelques ran­don­neurs as­si­dus et cou­ra­geux ont re­pris la route pour 12 km. Les bé­né­fices dé­ga­gés lors de cette pre­mière ba­lade gour­mande ser­vi­ront bien sûr à fi­nan­cer le pro­jet pré­vu en 2019, la deuxième édi­tion de la route de Suisse nor­mande.

L’as­so­cia­tion pour la pro­mo­tion du che­val de trait en Suisse nor­mande pro­po­se­ra la Fête du bat­tage à l’an­cienne di­manche 6 août, à Saint-Lam­bert.

Les amis belges John et Jean-Fran­çois, de l’as­so­cia­tion Les Ar­den­nais belges sont ve­nus des Ar­dennes cô­té Bel­gique spé­cia­le­ment pour cette ba­lade gour­mande.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.