Ils ont fê­té 30 ans d’ami­tié

L'Orne Combattante (FL) - - FLERS ET SON PAYS -

1987-2017. 30 ans d’ami­tié entre deux éta­blis­se­ments, l’un al­le­mand, l’autre fran­çais, ce­la vaut bien une petite ré­cep­tion.

Lun­di 15 mai, à 19 h, le ly­cée Saint-Tho­mas-d’Aquin de Flers était le théâtre d’un an­ni­ver­saire.

D’an­ciens pro­fes­seurs, l’équipe de di­rec­tion et quelques élèves étaient réunis pour cé­lé­brer les 30 ans du ju­me­lage entre Notre-Dame de Flers et Ma­rien­schule, si­tué à Ful­da, en Al­le­magne. Le di­rec­teur de l’éta­blis­se­ment al­le­mand, Os­wald Post, était pré­sent.

L’éta­blis­se­ment avait pré­vu un pe­tit cock­tail pour mar­quer le coup.

Lan­cé en 1987, ce ju­me­lage entre les deux éta­blis­se­ments ca­tho­liques a per­mis, chaque an­née, des échanges avec 30 à 40 élèves. « Depuis la créa­tion de ce ju­me­lage, en­vi­ron 750

élèves ont voya­gé », ex­pli­quait Phi­lippe Se­naux, an­cien pro­fes­seur d’éco­no­mie de l’éta­blis­se­ment qui était l’un des créa­teurs de ce ju­me­lage.

Lors de cette petite ré­cep­tion, quelques anec­dotes ont été évo­quées. « En 1989, nos élèves étaient en Al­le­magne au mo­ment de la chute du mur de Ber­lin », se sou­vient Phi­lippe Se­naux.

Pour tous, le meilleur signe de l’ami­tié fran­co al­le­mande, il­lus­trée par ces 30 an­nées d’échanges, reste le fait que deux élèves se sont ma­riés. « Il y a des élèves qui se re­voient tous les ans », confiaient Émi­lie Re­nault et Ma­rie Evrard, pro­fes­seurs d’al­le­mand au ly­cée Saint-Tho­mas-d’Aquin.

Des ca­deaux ont été échan­gés lors de cette petite ré­cep­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.