À la dé­cou­verte de l’uti­li­té des haies

L’as­so­cia­tion environnement val­lée du Noi­reau tente de sen­si­bi­li­ser les ha­bi­tants du sec­teur sur l’uti­li­té des haies dans le Bo­cage.

L'Orne Combattante (FL) - - ATHIS ET SON PAYS -

Depuis plus d’un mois, l’as­so­cia­tion environnement Val­lée­du-Noi­reau (AEVN) or­ga­nise des ran­don­nées dans chaque com­mune du Bo­cage, pour faire dé­cou­vrir aux ha­bi­tants, le rôle et l’im­por­tance de la haie.

Ven­dre­di 12 mai, les membres de l’as­so­cia­tion étaient à Sain­teHo­no­rine-la-Chardonne, ac­cueillis par Fran­çoise Pa­teux, maire de la com­mune.

Bri­gitte Du­ques­nay, pré­si­dente, ex­plique que « nous sommes dans une ré­gion de bo­cage avec un re­lief très ac­cen­tué. Com­mune par com­mune, nous trou­vons la haie la plus proche et al­lons dé­cou­vrir les es­sences d’arbres. »

Une prise de conscience

Pour in­té­res­ser les en­fants, ils sont in­vi­tés à ré­col­ter des feuilles et les col­ler sur un sup­port en car­ton et re­con­naître, en jouant, le nom de l’arbre d’où elles pro­viennent et les fruits sau­vages co­mes­tibles. D’autres jeux, tou­jours sur ce même thème, leur ap­prend le rôle es­sen­tiel de la haie.

Les haies pro­tègent du vent, du so­leil, em­pêchent le ruis­sel­le­ment, luttent contre les inon­da­tions, filtrent la pol­lu­tion, four­nissent en bois d’éner­gie, abritent les oi­seaux, nour­rissent les in­sectes pol­li­ni­sa­teurs. Les arbres des haies re­gorgent de fruits sau­vages, châ­taignes, noi­settes, nèfles, faines… et le cy­nor­rho­don, fruit de l’églan­tier, très riche en vi­ta­mine C, aus­si ap­pe­lé gratte-cul, ce qui fait rire à coup sûr les en­fants.

« Nous es­sayons de faire prendre conscience aux ha­bi­tants des com­munes, de l’im­por­tance de la haie, pour qu’ils agissent quand ils ont connais­sance d’un pro­jet de des­truc­tion d’une haie. Cer­tains agri­cul­teurs, pour fa­ci­li­ter le la­bour, ar­rachent des haies sur les ta­lus, ce qui pro­voque des dé­gâts, comme par exemple des inon­da­tions. Nous vou­lons aus­si leur don­ner l’idée de re­plan­ter des haies en ne met­tant pas qu’une seule es­pèce et choi­sis­sant des es­sences lo­cales, comme les char­mil­les, noi­se­tiers, châ­tai­gniers ou né­fliers. En de­hors de tous les as­pects utiles des haies, elles font par­tie de notre pay­sage du Bo­cage et rendent les che­mins creux plus agréables aux ran­don­neurs », note Bri­gitte Du­ques­nay.

AEVN a dé­jà en­tre­pris une campagne de sen­si­bi­li­sa­tion au­tour d’un film « La ma­gie des haies » sui­vi d’un dé­bat. Depuis elle a par­rai­né deux autres as­so­cia­tions, à Flers et à Vas­sy. En 2017, AEVN a pro­po­sé une soi­rée dé­bat à Ce­ri­sy-Belle-Étoile et à Saint-De­nis-de-Mé­ré.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.