Fes­ti­val de trac­teurs ton­deuses : tout est par­ti d’une blague !

L'Orne Combattante (FL) - - LA UNE - Maxime Tur­ber­ville

La ville de Con­dé-sur-Noi­reau va-t-elle ac­cueillir un ras­sem­ble­ment in­ter­na­tio­nal des plus beaux trac­teurs ton­deuses cet été ? L’évé­ne­ment qui est par­ti d’une blague entre amis fait le buzz sur Fa­ce­book. À tel point que l’or­ga­ni­sa­teur s’ima­gine réel­le­ment l’or­ga­ni­ser.

Avec plus de 7 000 per­sonnes in­té­res­sées et 2 000 par­ti­ci­pants, l’évé­ne­ment créé en mars der­nier sur Fa­ce­book fait le buzz. Et le ren­dez-vous est don­né le ven­dre­di 18 août à par­tir de 16 h à… Con­dé-sur-Noi­reau.

Sur la page de l’évé­ne­ment, l’or­ga­ni­sa­teur « GouzGouz » an­nonce avec une pointe de se­cond de­gré : « Concours in­ter­na­tio­nal des plus beaux trac­teurs ton­deuses. Ou­vert à tout trac­teur ton­deuse sauf ceux qui écoutent du Jul en ton­dant leurs jar­dins. Bap­tême et dé­mons­tra­tion des plus gros ru­gis­se­ments de trac­teurs avec leur ma­gni­fique ligne d’échap­pe­ment in­ox et pot ca­ta­ly­tique. En­trée gra­tuite pour les ex­po­sants et vi­si­teurs. Res­tau­ra­tion sur place (sau­cisses grillées et frites fri­ca­delles faites par Mo­mo notre meilleur cui­si­nier). À très vite sur notre ma­ni­fes­ta­tion ! »

Par­ti d’une blague

La pré­sen­ta­tion a de quoi faire sou­rire tout au­tant que la pho­to de l’évé­ne­ment re­pré­sen­tant un homme en slip sur son en­gin.

« Tout est par­ti d’une blague entre amis. On voyait plein d’évé­ne­ments un peu fous comme ce­lui-ci sur Fa­ce­book. Au dé­part, j’ai in­vi­té quelques co­pains et puis au fil des se­maines, il y a de plus en plus de monde ins­crit », confie l’or­ga­ni­sa­teur, 19 ans, et ori­gi­naire de Saint-Pierre-du-Re­gard.

Sur l’évé­ne­ment, on est en­tré dans le dé­lire. « Dom­mage mon en­gin s’est cas­sé quand il a ton­du la der­nière pe­louse », écrit un in­ter­naute.

« Voi­ci mon trac­teur ton­deuse mo­di­fié pour course et drift sur par­king. C’est une vraie bête de com­pé­ti­tion. Je vous le fe­rai es­sayer si vous vou­lez », lance un autre, pho­to à l’ap­pui.

Mais depuis quelques se­maines, l’évé­ne­ment prend un autre tour­nant. « Un pho­to­graphe m’a contac­té pour cou­vrir l’évé­ne­ment. Il était très in­té­res­sé. Un autre vou­lait en­trer dans l’or­ga­ni­sa­tion et pro­po­sait ses ser­vices », ajoute l’or­ga­ni­sa­teur.

Suc­cès en An­gle­terre

Car ce genre d’évé­ne­ment car­tonne au Royaume-Uni. Des ama­teurs de courses de ton­deuses à ga­zon se donnent ren­dez-vous tous les ans à par­tir du mois de mai pour six mois de com­pé­ti­tion.

L’une des pre­mières ren­contres a eu lieu dans le vil­lage de Ca­pel, dans le Sur­rey, le samedi 13 et le di­manche 14 mai.

À la mai­rie de Con­dé-sur-Noi­reau, on a eu vent du ren­dez­vous aus­si. « Nous avons même re­çu un ap­pel d’une per­sonne qui vou­lait avoir des in­for­ma­tions sur l’or­ga­ni­sa­tion. »

Mais pour le mo­ment pas d’af­fo­le­ment. « On prend le ren­dez-vous avec le sou­rire. Nous n’avons eu au­cune de­mande en mai­rie. »

« Au­jourd’hui, on se pose la ques­tion de l’or­ga­ni­ser à Con­dé ou ailleurs. On pour­rait ra­me­ner du monde », conclut l’or­ga­ni­sa­teur.

Un ras­sem­ble­ment de trac­teurs ton­deuses à Con­dé-sur-Noi­reau ? L’or­ga­ni­sa­teur de l’évé­ne­ment Fa­ce­book y pense (pho­to Pays d’Auge).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.