Agres­sions sexuelles : l’ex-ma­ri de la nou­nou condam­né

L'Orne Combattante (FL) - - LA UNE - B.M.

L’ex-ma­ri d’une as­sis­tante ma­ter­nelle du Pays de Con­dé-sur-Noi­reau a été condam­né, jeu­di, à quatre ans de pri­son et pla­cé sous man­dat de dé­pôt par le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Caen. Il a été re­con­nu cou­pable de cor­rup­tions de mi­neurs et d’agres­sions sexuelles sur une di­zaine d’en­fants, alors confiés à son ex-femme.

« C’est un sou­la­ge­ment, il y a eu beau­coup de larmes ver­sées ce matin ». À la fin de l’au­dience qui s’est te­nue à huis clos pen­dant près de sept heures, l’avo­cat des par­ties ci­viles avoue sa sa­tis­fac­tion à l’écoute du ver­dict. Les pa­rents des vic­times « ont le sen­ti­ment d’avoir été écou­tés, et sur­tout en­ten­dus », sou­ligne Me Eric Sch­nei­der.

Âgé de 54 ans, le pré­ve­nu a re­con­nu les faits « dans leur glo­ba­li­té », ex­plique son avo­cat, Me Jof­frey Le Ruyet. Il a seule­ment contes­té leur fré­quence. Pen­dant quinze ans, le quin­qua­gé­naire a abu­sé d’une ving­taine d’en­fants dont son ex­femme avait la garde. Les faits sont pres­crits pour une di­zaine d’entre eux. L’ac­cu­sé s’est mas­tur­bé, ex­hi­bé de­vant des en­fants âgés de quatre à neuf ans.

Ré­vé­lée en mai 2013, l’af­faire a créé l’émoi dans le vil­lage de 370 ha­bi­tants, si­tué dans le bo­cage vi­rois. Les gen­darmes étaient res­tés sur place plu­sieurs jours pour évi­ter tout dé­bor­de­ment.

Il s’ex­cuse à plu­sieurs re­prises

Pen­dant l’au­dience, le pré­ve­nu s’est ex­cu­sé à plu­sieurs re­prises au­près des pa­rents des vic­times, pré­sents dans la salle. « Les mots ont été po­sés, c’est im­por­tant », constate Eric Sch­nei­der. L’ac­cu­sé a au­jourd’hui l’in­ter­dic­tion de ren­con­trer ses vic­times. Il lui est éga­le­ment im­pos­sible d’exer­cer une ac­ti­vi­té pro­fes­sion­nelle en contact avec des mi­neurs. Pour l’avo­cat des par­ties ci­viles, ses clients « ont dé­sor­mais le sen­ti­ment d’être pro­té­gés par la jus­tice ».

Pla­cé en dé­ten­tion pro­vi­soire en 2013, le quin­qua­gé­naire était sor­ti de pri­son il y a trois ans avant d’être pla­cé sous bra­ce­let élec­tro­nique. « Il res­pec­tait toutes les obli­ga­tions du contrôle ju­di­ciaire, le man­dat de dé­pôt est ex­ces­sif », re­grette son avo­cat, qui a plai­dé pour un amé­na­ge­ment de peine de son client.

Outre la peine d’em­pri­son­ne­ment, conforme aux ré­qui­si­tions du pro­cu­reur, le pré­ve­nu a éga­le­ment été condam­né à ver­ser entre 1 500 € et 4 000 € de dom­mages et in­té­rêts à cha­cune de ses vic­times, sui­vant leurs trau­ma­tismes, ain­si que 1 000 € à leurs pa­rents. Il se­ra sui­vi par les ser­vices so­ciaux pen­dant huit ans.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.