Une trans­mis­sion avec la par­ti­ci­pa­tion de Terre de liens

Ch­ris­tian Go­ret, ins­tal­lé dans la ferme bio de la Bis­son­nière depuis plus de 30 ans, a dé­ci­dé de cé­der son ex­ploi­ta­tion. Il y est par­ve­nu grâce à l’as­so­cia­tion Terre de liens.

L'Orne Combattante (FL) - - ATHIS ET SON PAYS -

Pour en­rayer la dis­pa­ri­tion des terres agri­coles et fa­ci­li­ter la re­prise par de jeunes agri­cul­teurs, une as­so­cia­tion s’est créée en 1998. Il s’agit de Terre de liens qui pro­pose de ra­che­ter les terres grâce à un sys­tème d’épargne par­ti­ci­pa­tive via un ou­til d’épargne, ap­pe­lé La Fon­cière, créé en 2007.

Ins­tal­lé en tant qu’éle­veur de vaches al­lai­tantes en bio avec vente de viande sur place, dans la ferme de la Bis­son­nière depuis plus de 30 ans, Ch­ris­tian Go­ret, a dé­ci­dé de cé­der son ex­ploi­ta­tion. Sou­hai­tant gar­der son au­then­ti­ci­té, il s’est tour­né vers Terre de liens Nor­man­die afin de lui trou­ver un ac­qué­reur. C’est ain­si que par le biais du bouche-à-oreille il a été mis en re­la­tion avec un jeune agri­cul­teur, Jé­rôme Ha­mard qui, avait l’in­ten­tion de s’ins­tal­ler après l’échec de son pro­jet de re­prise de l’ex­ploi­ta­tion fa­mi­liale (voir OC n°3714 du jeu­di 11 mai 2017).

Ferme ou­verte, sa­me­di 3 juin

Il s’agit d’un trans­mis­sion-re­prise en dou­ceur avec un fi­nan­ce­ment par­ti­ci­pa­tif à hau­teur de 103,50 € la part, hors frais, qui per­met d’ache­ter les terres et bâ­ti­ments mis en vente pour que le re­pre­neur puisse s’ins­tal­ler sans grandes contraintes fi­nan­cières.

Ac­tuel­le­ment, le pro­jet athi­sien est le 8e de Nor­man­die pour Terre de liens où 110.000 € de pro­messes d’épargnes sont en­re­gis­trées sur les 192.000 € né­ces­saires à la réus­site de l’opé­ra­tion. Ce­la re­pré­sente une cen­taine de per­sonnes qui a dé­ci­dé d’in­ves­tir dans cette re­prise de ferme bio­lo­gique qui est la condi­tion sine qua none pour que Terre de liens s’en­gage. Au ni­veau na­tio­nal, ce sont près de 140 pro­jets si­mi­laires que Terre de liens a fi­nan­cé depuis sa créa­tion.

Pour mieux ex­pli­quer le prin­cipe de cette opé­ra­tion et pré­sen­ter l’ex­ploi­ta­tion au grand pu­blic, un après-mi­di ferme ou­verte est pro­gram­mé, sa­me­di 3 juin, de 15 h à 19 h avec di­verses ac­ti­vi­tés au pro­gramme.

No­tam­ment, un mar­ché bio et ar­ti­sa­nal avec une ving­taine d’ex­po­sants de la ré­gion et six as­so­cia­tions. De 18 h à 19 h : con­fé­rence sur le fonc­tion­ne­ment de Terre de liens en pré­sence, sous ré­serves, de Fran­çois Du­four, co­fon­da­teur et vice-pré­sident d’AT­TAC France, il a été porte-pa­role de la Con­fé­dé­ra­tion pay­sanne de 1996 à 2000, an­cien vice-pré­sident du con­seil ré­gio­nal de Basse-Nor­man­die char­gé de l’agri­cul­ture jus­qu’en 2016.

Re­pas sur ré­ser­va­tion au 06.60.51.83.11 jus­qu’au mercredi 31 mai, de 19 h à 20 h. À par­tir de 20 h : on man show avec Hous­sine Sli­mane sui­vi d’une scène ou­verte.

Les re­pré­sen­tants de Terre de liens en com­pa­gnie de Jé­rôme Ha­mard et de Ch­ris­tian Go­ret, à droite du pan­neau, et le maire, d’Athis-Val-de-Rouvre, Alain Lange, à gauche.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.