Les can­di­dats face au monde agri­cole

L'Orne Combattante (FL) - - ENTRE BOCAGE ET SUISSE NORMANDE - T.R.

À moins de deux se­maines du pre­mier tour des lé­gis­la­tives, les agri­cul­teurs, par le biais de la FDSEA et des Jeunes Agri­cul­teurs, ont or­ga­ni­sé une grande ren­contre pour connaître le pro­jet des can­di­dats dans le do­maine de l’agri­cul­ture. À Ville­ba­din, au Gaec Saillard, des can­di­dats aux élec­tions lé­gis­la­tives sont par­tis à la ren­contre des agri­cul­teurs. Pre­mière consta­ta­tion des sa­la­riés des JA : « 15 can­di­dats ont ré­pon­du pré­sent sur les 34 que comptent les trois cir­cons­crip­tions de l’Orne ». Moins de la moi­tié a pu se dé­pla­cer mais les or­ga­ni­sa­teurs ont néan­moins mis en place des ren­contres entre élus de la chambre d’agri­cul­ture et les can­di­dats. Par­mi eux, De­nis Ge­nis­sel, se­cré­taire gé­né­ral des JA. « C’est l’oc­ca­sion pour nous de faire pas­ser des mes­sages. Faire va­loir dif­fé­rents points de vue », dé­fend-il.

Pas­ser des mes­sages

Et les mes­sages ne man­quaient pas : éti­que­tage, zone dé­fa­vo­ri­sée, AOC… Sans comp­ter

le ni­veau de vie com­pli­qué des agri­cul­teurs. « On ne vit pas avec 400 € », confie d’ailleurs l’un des tra­vailleurs sur le Gaec qui ac­cueille cette ren­contre.

« Il est évident que la per­sonne élue de­vra tra­vailler avec les re­pré­sen­tants du monde de l’agri­cul­ture. L’agri­cul­ture est notre fier­té dans l’Orne. Elle nous fait vivre et il faut la va­lo­ri­ser », dé­clare de son cô­té Isa­belle Bo­scher, la can­di­date de La Ré­pu­blique en Marche.

Pour Jé­rôme Nu­ry, can­di­dat Les Ré­pu­bli­cains pour les lé­gis­la­tives, « l’agri­cul­ture pèse énor­mé­ment dans l’Orne,

elle re­pré­sente 12 % des sa­la­riés dans l’Orne. Le dé­pu­té, c’est quel­qu’un qui se­coue le co­co­tier au ni­veau na­tio­nal pour dé­blo­quer les choses lo­ca­le­ment ». Pour la 3e cir­cons­crip­tion, la can­di­date EELV, Co­rinne Ma­li­gnac, était éga­le­ment pré­sente.

Aux dires des dif­fé­rents can­di­dats pré­sents, les JA et la FDSEA ont réus­si une chose : pla­cer l’agri­cul­ture au centre des (bonnes) in­ten­tions des can­di­dats. Mais ce­la pour com­bien de temps ?

15 can­di­dats dans les trois cir­cons­crip­tions de l’Orne ont ré­pon­du à l’ap­pel des agri­cul­teurs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.