Une tech­nique pour dé­cou­vrir toutes les voix

Le chant ly­rique n’est pas une tech­nique éli­tiste de chant. Loin s’en faut. C’est un pas­sage obli­gé pour tous les chan­teurs dignes de ce nom.

L'Orne Combattante (FL) - - ATHIS ET SON PAYS -

C’est dans le cadre idyl­lique du gîte Amé­lys que Paule Dan­dois, a re­çu ses amis pa­ri­siens pour un stage de chant ly­rique, or­ga­ni­sé sur quatre jours.

En­sei­gnante de chant ly­rique dans le 18e ar­ron­dis­se­ment de Pa­ris, Pas­cale George était co­mé­dienne à la base. C’est grâce au théâtre qu’elle a dé­cou­vert le chant ly­rique. Une dis­ci­pline qui s’adresse à toutes et tous et qui per­met de dé­cou­vrir toutes sortes de voix.

« Le chant ly­rique, c’est une école de la pa­tience où il faut faire un gros tra­vail sur soi. Pour ce­la, il faut faire preuve d’une grande hu­mi­li­té. Il faut au mi­ni­mum quatre ans de tra­vail pour avoir les bonnes bases de ce chant. Mais ce­la per­met de po­ser sa voix, à la ra­dio, mais aus­si pour les co­mé­dies mu­si­cales. Le chant ly­rique, ce n’est pas in­ac­ces­sible. Bien au contraire. Il n’y a pas be­soin de sa­voir lire une par­ti­tion mu­si­cale pour dé­bu­ter. Chaque voix est dif­fé­rente. C’est un vé­ri­table plai­sir de­dé­cou­vrir la voix de quel­qu’un par ce biais. Tous les chan­teurs, ama­teurs ou pro­fes­sion­nels de­vraient le pra­ti­quer. Cer­tains, par­mi les­quels de grandes ve­dettes de la chan­son fran­çaise, y viennent, sur le tard ! » ex­plique Pas­cale George.

Les élèves de cette der­nière sont âgés de 13 à 70 ans. Une grande ma­jo­ri­té qui fré­quent le cours pa­ri­sien de l’en­sei­gnante a en­vie de de­ve­nir chan­teur pro­fes­sion­nel.

Par­mi les élèves, Paule Dan­dois qui, une fois par mois, se rend à Pa­ris à cette oc­ca­sion. C’est elle qui a convain­cu sa pro­fes­seur de ve­nir faire un stage en 2016 à Bréel. Le cadre étant si agréable que l’ex­pé­rience a été re­con­duite l’an­née sui­vante, à l’oc­ca­sion du pont de l’As­cen­sion.

Ce stage com­por­tait un mas­ter class en l’église de Bréel, ou­vert au pu­blic, sa­me­di 28 mai. Il ne s’agis­sait pas d’un concert, loin de là, mais de mon­trer au pu­blic, le tra­vail des élèves avec leur pro­fes­seur, ac­com­pa­gnés du pia­niste pro­fes­sion­nel, Oli­vier Ma­zal, pré­sent pen­dant toute la du­rée du stage.

Ci-des­sus : Pas­cale George, pro­fes­seur de chant ly­rique à Pa­ris, avec une élève dans le gîte Amé­lys, à Bréel. Ci-des­sous : deux élèves en cours d’exer­cice avec le pia­niste, Oli­vier Ma­zal.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.